Se sentir bien dans les immeubles, c’est possible ?

L’association Plurience a mené une étude sur le bien-être dans les immeubles, qui révèle les raisons pourquoi il fait bon y vivre, et quels y sont les petits hics.

Et oui, on peut se sentir bien dans un immeuble

L’association Plurience, qui regroupe de grands opérateurs du secteur immobilier privé (Advenis, Billon immobilier, Citya-Belvia Immobilier, Crédit agricole immobilier, Dauchez, Foncia, Immo de France, Loiselet & Daigremont, Nexity, Oralia, Sergic, Square habitat) a réalisé un observatoire du bien-être dans les immeubles, qui révèle que contrairement aux idées reçues, la plupart des Français vivant en appartement s’y sentent bien. 84% des personnes interrogées résidant en appartement déclarent s’y sentir bien. Les copropriétaires déclarent dans 92% des cas se sentir bien dans leur immeuble, tandis que les locataires le revendiquent à 81%. Les habitants d’immeubles en copropriété se sentent mieux dans leur immeuble/appartement (88%) que ceux vivant dans un immeuble en non copropriété (78%).

Les facteurs du bien-être/mal-être dans les immeubles

Parmi les facteurs de bien-être, le calme et la tranquillité sont les principales raisons pour lesquelles les répondants se sentent bien dans leur immeuble (36%), suivi par le quartier et le voisinage, respectivement 24% et 23%. Cette raison est davantage citée par les personnes de 65 ans et plus (33% versus 23%).

Dans les agglomérations de moins de 100 000 habitants, le calme et le parking sont les facteurs les plus appréciés, avec des scores respectifs de 52% et 33%.

A contrario, l’absence d’isolation phonique (42%), le bruit (35%) ainsi que les mauvaises relations avec le voisinage (25%) sont les principales raisons qui nuisent à la qualité de vie dans l’immeuble.

La gestion de l’immeuble n’est, quant à elle, que de façon très anecdotique un facteur de bien-être (9 %) ou de mal-être (0 %) dans l’immeuble

Par ailleurs, contrairement à une idée largement répandue, les habitants des immeubles ne rêvent pas forcément de vivre en maison individuelle (2% seulement dans ce cas).

Les axes d’amélioration du sentiment de bien-être dans les immeubles

Les 3 principaux axes d’amélioration sont :

  • –  Les travaux : rénovation, robinetterie, fenêtre… (30%)
  • –  L’isolation (29%)
  • –  Les bonnes relations avec les voisins, le voisinage (19%)

Les relations avec le gestionnaire/syndic de copropriété

73% des personnes interrogées se déclarent satisfaites à l’égard du gestionnaire/syndic de copropriété (dont 23% de tout à fait satisfaites).

La rénovation énergétique de l’immeuble

Concernant la rénovation énergétique de l’immeuble, ce sujet est jugé d’intérêt mais non prioritaire pour 30% des personnes interrogées alors que pour 22%, c’est une priorité indispensable et urgente. Ce sont surtout les locataires qui considèrent que la rénovation énergétique de leur immeuble est pour eux une priorité.

© SweetRédaction