« Aquapura : un projet de logements ultra-modernes en Algarve », Carlos Xavier

Carlos Xavier, promoteur pour Aquapura, est passé au micro de MySweet’Immo lors du 8eme Salon de l’immobilier et du tourisme portugais à Paris.

Vous êtes un promoteur implanté en Algarve ?

Nous sommes les premiers constructeurs en Algarve, nous existons depuis trente ans environ. Nous faisons beaucoup d’édifices, principalement pour les portugais et depuis les années 2000 pour les touristes, à Faro notamment, la capitale de l’Algarve.

Aujourd’hui vous êtes présents au Salon pour présenter votre programme « Aquapura », vous pouvez nous en parler ?

Oui nous sommes là pour présenter Aquapura. Ce grand projet est d’une qualité remarquable, avec tout ce qu’il existe en domotique et en nouvelles technologies, pour des logements ultra-modernes. Nous faisons aussi un hôtel à côté. C’est un projet très ambitieux. Il y aura 46 appartements, entre une chambre et cinq. Concernant l’hôtel, il y aura 108 chambres.

Combien ça coûte l’immobilier en Algarve ?

Après la crise il y a eu beaucoup de demandes en logements dans l’Algarve. L’Algarve, le Portugal, Lisbonne et même Porto sont très attractifs.

Les prix avaient beaucoup baissé pendant la crise, là les prix sont remontés ?

Après la crise de 2008, les constructeurs ont stoppé toute activité. Donc à ce moment là il n’y avait rien à vendre. Alors le Portugal, toujours très attractif, a recommencé à construire, mais de nouveaux produits, des villas, etc. Donc là c’est le moment d’investir. Les prix débutent à 250 000 euros environ. Avec ce prix on peut avoir un appartement avec chambre.

Quels conseils donneriez-vous à un français qui souhaite investir dans le neuf au Portugal ?

Dans l’Algarve il y a deux concepts d’investissements. Il y a d’un côté Faro, la capitale, mais aussi la plage pour le tourisme. Faro je vous la recommande car il y a la plage dans la ville, ville de quelques milliers d’habitants, calme et en même temps dynamique car il y a des universités, et beaucoup de logements à louer pour plusieurs mois ou pour des vacances sur Airbnb. C’est un lieu d’opportunités.

© Andreane Meslard