Acheteurs : Ne parlez pas du quartier !

Achat, vente, location, estimation… chaque semaine, Evelyne Gielen livre ses conseils, truc et astuces d’agent immobilier. Et autant le savoir, les conseils d’Evelyne, ça décoiffe !

Ne parlez pas de la localisation ! Vous souhaitez acheter un emaison ou un appartement? Certaines phrases trahisent votre intérêt et vous empêchent de bien négocier ensuite. Ainsi, ne dites pas que vous connaissez ou appréciez le quartier, que vous, vos parents ou beaux-parents y habitent, que vos enfants y vont à l’école, que vous y travaillez, que vous y venez à la salle de sport trois fois par semaine, etc. Tous représentent des points d’intérêts pour vous pour cette localisation précise. Or la situation est le critère d’estimation qui a le plus de poids en immobilier. Il vous sera difficile de négocier fortement le prix si vous montrez au vendeur que la localisation compte beaucoup pour vous. Certes, il y a d’autres biens à vendre dans le quartier mais ils sont limités. L’offre qui se présente à vous est faible, votre demande est forte, vous allez payer le prix fort. Dans notre jargon professionnel nous utilisons le terme « valeur de convenance ». C’est le prix qu’un acheteur est prêt à payer en plus pour un bien – une localisation en l’occurrence – par ce qu’il lui convient tout particulièrement. Vendeurs, si vous rencontrez ce type d’acheteurs, ne négociez pas de trop votre bien immobilier.

© Evelyne Gielen