Thibault de Saint-Vincent se sépare de Virginie Calmels

BARNES se sépare de Virginie Calmels trois mois après son arrivée. Thibault de Saint-Vincent reprend les rênes du groupe.

À compter du 24 juin 2019, Thibault de Saint Vincent reprend l’ensemble des fonctions de CEO du groupe BARNES en remplacement de Virginie Calmels entrée en poste le 11 mars 2019 et dont les fonctions cessent immédiatement. À la suite de dissensions majeures entre Virginie Calmels et les actionnaires, cette décision est devenue inévitable.

Thibault de Saint Vincent déclare : « L’éthique et le professionnalisme des équipes de BARNES lui ont permis de devenir en vingt ans un acteur majeur de l’immobilier international haut de gamme et nous poursuivons ce développement fort de nos valeurs ».

Thibault de Saint Vincent regrette les propos de Virginie Calmels

BARNES regrette le comportement et les propos tenus par Virginie Calmels, en violation des usages et de ses engagements contractuels et qui a pour but de déstabiliser une PME au seul profit de son image personnelle.

Les informations publiées dans la presse par Virginie Calmels sont fausses, infondées et susceptibles de faire l’objet de poursuites en diffamation. Contrairement à ce qu’indique Virginie Calmels, les actionnaires de BARNES ont approuvé les préconisations qu’elle a proposées, mais rejeté ses nouvelles exigences conditionnant leur mise en œuvre, lesquelles étaient totalement inacceptables. Son comportement inapproprié a entraîné une convocation en assemblée générale qui lui a été remise le 21 juin 2019 pour statuer sur la fin de son mandat social.

Par ailleurs, Virginie Calmels a cru bon de révéler publiquement l’existence d’un litige qui oppose la société BARNES GLOBAL LICENSOR (BGL), située au Luxembourg, à l’administration fiscale française. BARNES a toujours veillé à respecter ses obligations fiscales et collaborera comme elle l’a toujours fait par le passé avec les autorités compétentes afin de démontrer qu’elle est en conformité avec la loi.

 

© SweetRédaction