Beverly Hills : « The Manor » trouve preneur à près 120 millions de dollars !

La plus grande maison privée de Los Angeles a été vendue 119,75 millions de dollars par Coldwell Banker.

19 hectares en plein Beverly Hills

« The Manor », l’une des résidences privées les plus spectaculaires au Monde, a été vendue via le réseau Coldwell Banker pour 119,75 millions de dollars.  Située en plein coeur de Beverly Hills, cette propriété d’exception implantée sur 19 hectares est à ce jour la plus grande propriété de Californie et très certainement la résidence privée la plus prisée aux Etats-Unis.

Une  propriété construite par Aaron Spelling en 1991

 

Construite en 1991 pour le producteur Aaron Spelling (producteur notamment des séries Beverly Hills ou encore Melrose Place) ou , « The Manor » a ensuite été vendue à Petra Ecclestone. La fille de Bernie Ecclestone, homme d’affaires britannique et « patron » autoproclamé de la Formule 1 aurait débourser 85 millions de dollars pour acquérir la propriété en 2011 avant d’y effectuer 20 millions de dollars de travaux.

Une demeure offrant 123 pièces

The Manor »qui  compte 123 pièces et pas moins de 14 chambres et 27 salles de bains cherchait preneur. Il y a 3 ans, sa propriétaire en réclamait 200 millions de dollars.

 

La propriété a été vendue par Jade Mills, superstar de l’immobilier aux Etats-Unis et partenaire exclusive de Wealth Partnership, cellule française de Coldwell Banker dédiée à l’immobilier ultra-luxe dirigée par Vanda Demeure. Avec cette vente impressionnante, Coldwell Banker entérine sa position de leader sur le marché de l’ultra-luxe avec quatre hubs stratégiques réservés à la clientèle UHNWI : New-York, Miami, Beverly Hills et Paris. Les demandes actuellement reçues par le réseau Coldwell Banker promettent encore des ventes spectaculaires dans les prochains mois. Pour Laurent Demeure, CEO Coldwell Banker France & Monaco : « La révolution de l’immobilier ultra-luxe est déjà en marche. Le premier semestre  2019 est spectaculaire, le deuxième semestre promet d’être historique. « 

© SweetRédaction