Quelle conséquence aura la baisse des taux directeurs de la BCE sur l’immobilier ?

La baisse des taux est confirmée … Quelle conséquence à court terme sur le marché du crédit immobilier ? L’analyse de Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi.

Une inflation loin des objectifs de 2% (1,3% en juin), une croissance poussive au second trimestre en Europe et des inquiétudes sur les conséquences du Brexit mais également de la bataille commerciale Chine/USA, ont poussé la BCE à prendre des mesures fortes et immédiates. Mario Draghi, Président de la Banque Centrale Européenne, a annoncé une prochaine baisse des taux directeurs de la BCE, ainsi qu’un probable retour du Quantitative easing (QE) pour soutenir une économie en berne.

La conséquence sur les marchés ne s’est pas faite attendre puisque les OAT ont chuté en séance à -0,196% (le BUND à -0.42%). Pour relancer l’économie, la BCE pourrait même améliorer le coût des dépôts pour les banques afin d’éviter d’une part que cela ne pèse sur leur bilan, et d’autre part, les inciter à financer activement les projets des entreprises et des particuliers.

« Nous pouvons d’ores et déjà confirmer que les taux de crédit vont rester très bas dans les mois à venir, …au moins jusqu’au 2e semestre 2020… « , a affirmé Mario Draghi, ce qui soutiendra le marché immobilier qui réalise déjà depuis le début de l’année des performances remarquables.

© SweetRédaction