Immobilier Sainte Maxime : Les prix des belles villas sont à la baisse !

Saint-Maxime

La ville de Sainte-Maxime, réputée pour sa station balnéaire, est la commune la plus importante du Golfe de Saint-Tropez. Cité provençale, animée toute l’année, c’est aussi destination familiale très prisée. Focus.

Sainte-Maxime, plus abordable que Saint-Tropez

Sainte-Maxime offre un large éventail de biens immobiliers plus abordables que ceux de sa ville voisine : Saint-Tropez. Le prix moyen en ville est aujourd’hui de 4700€ le m².

En cette mi-année, si les prix des appartements du centre-ville se maintiennent et ne connaissent pas de réelle évolution, les belles villas situées sur les hauteurs ou les maisons de bord de mer au-delà du million d’euros font face à une légère baisse.  Il est toutefois à noter que la vente de biens dépassant les 800 000 € se fait de plus en plus rare.

Les maisons autour de 550 000 euros sont prisées

Actuellement, la plus forte demande se dirige vers les maisons aux alentours de 550 000€. Il s’agit souvent d’acheteurs entre 50 à 60 ans possédant un apport financier important. Les 35 à 40 ans préfèrent se focaliser sur des appartements tout comme les primo-accédants qui vont préférer des surfaces plus petites (du studio aux appartements de type T2 ou T3).

« Les appartements les plus recherchés sont ceux de type T2 ou T3 disposant d’une vue mer. Les prix débutent à 150 000€ pour un deux pièces et à 300 000€ pour un trois pièces. Les studios, eux sont proposés à partir de 90 000€ sans vue mer», précise René Arrufat.

Le Sémaphore, le quartier le plus recherché de Sainte-Maxime

Proche du centre-ville, en face de Saint-Tropez, « Le Sémaphore » est le quartier le plus apprécié de Sainte-Maxime. Très convoité auprès des nouveaux acheteurs, ce secteur propose davantage de maisons et de villas que d’appartements à acheter.  « Le prix au m² dans le quartier du Sémaphore peut rapidement grimper, comptez entre 900000 € et 5 millions € pour une maison,» complète le conseiller Optimhome.

Pour les acquéreurs au budget plus restreint, le quartier du Capet d’Azur est privilégié pour ces prix plus abordables, environ 3000 € le m².  A contrario, les secteurs proches du fleuve, Le Preconil et les alentours, situés à la sortie de la ville de Saint-Tropez sont moins demandés et freinent les ventes. Cela s’explique par des facteurs non négligeables : le risque d’inondations et les nombreux embouteillages.

Des résidences secondaires convoitées

 80% du marché immobilier de Sainte-Maxime est accès sur l’acquisition d’une résidence secondaire. La typologie des vendeurs correspond souvent à de nouveaux résidents ne parvenant pas à s’intégrer à la région ou plus anciens, souhaitant retourner auprès de leurs proches. « Pour une grande majorité, les Maximois ne sont pas pressés et préfèrent patienter pour finaliser leur vente afin d’obtenir le meilleur prix de vente de leur bien», conclut le conseiller Optimhome.

© mysweetimmo/adobestock