La cuisine : la pièce préférée des Français ?

Les Français aiment leur cuisine et la chouchoutent. C’est aujourd’hui l’une des pièces les plus rénovées. Les Français lui allouent un budget toujours plus important: +27 % par rapport à l’an dernier. Le point avec l’étude réalisée par Houzz et la Maison France.

De manière générale, le secteur de la rénovation a été dynamique en 2018. Près de la moitié des propriétaires interrogés (43 %) ont déclaré avoir rénové trois pièces par projet en moyenne, pour un budget médian de 13 000 €. Les générations Y (25-39 ans) et X (40-54 ans) représentent, ensemble, trois quarts des activités de rénovation (75 %) avec une dépense médiane de respectivement 15 000 € et 10 000 €. Comme lors des années précédentes, 36 % des propriétaires ayant déjà rénové ont prévu de continuer leur projet ou d’en entamer de nouveaux en 2019.

La cuisine : la deuxième pièce la plus rénovée

Et c’est la cuisine qui attire de plus en plus l’attention de ceux qui se lancent dans un projet de rénovation. La cuisine est en effet aujourd’hui l’une des pièces les plus rénovées de la maison. Les Français lui accordent un budget toujours plus important. Ce dernier a augmenté de 27 % par rapport à l’an dernier pour atteindre une dépense médiane de 7 000 €, selon l’étude annuelle Houzz, plateforme dédiée à la décoration, l’aménagement et la rénovation de la maison, et la Maison France menée auprès de près de 11 000 participants en France. Les autres pièces les plus rénovées par les propriétaires français sont la chambre (38 %), la salle de bain (31 %) et la salle de séjour (28 %) et l’entrée (23%).

L’activité du secteur de la rénovation reste stable

« Malgré un environnement économique instable aux niveaux mondial et national, le secteur de la rénovation a continué de connaître une activité stable en 2018 et pourrait rencontrer une forte croissance en 2019”, déclare Nino Sitchinava, Ph.D, économiste principal chez Houzz. La demande latente continue de soutenir l’activité du secteur de la rénovation, tandis que les dépenses sur des projets discrétionnaires poursuivent leur croissance, comme les cuisines, soulignant l’importance de la confiance du consommateur.”

La nouvelle génération porte le secteur de la rénovation

Les propriétaires qui préfèrent rénover leur logement plutôt que d’en acheter un autre le font pour deux principales raisons : d’une part, ils souhaitent personnaliser leur maison à leur goût, et d’autre part, rénover est plus abordable. Avoir une maison personnalisée est l’une des motivations principales pour toutes les générations. C’est notamment le cas pour 40 % des propriétaires de la génération Y (25-39 ans), mais cette motivation est suivie de près par des raisons financières (38 %), car rénover était plus abordable que déménager.

Quels moyens pour financer les rénovations ?

La majorité des propriétaires qui rénovent utilisent leurs économies (65 %) comme moyen de financement. Ces dernières sont suivies de loin par des prêts bancaires ou prêts en ligne (20 %) ainsi que les cartes de crédit pouvant être utilisées n’importe où (19 %). Il est intéressant de noter que l’utilisation de la carte de crédit est plus fréquente chez la génération Y que chez les générations plus âgées.

Trouver le bon professionnel pour le projet

Les trois quarts des propriétaires qui rénovent ont embauché un professionnel en 2018 (75 %). Les électriciens sont en tête des métiers les plus embauchés (38 %), suivis par les plombiers (37 %) et les peintres (26 %). Si la génération des baby-boomers est plus susceptible d’embaucher des professionnels que la nouvelle génération (78 % contre 76 %, respectivement), l’écart est étonnamment étroit.

Améliorer l’efficacité énergétique

Si améliorer l’esthétique et la fonctionnalité d’une résidence reste une priorité, plus de deux propriétaires sur cinq (41 %) priorisent l’efficacité énergétique, en remplaçant les fenêtres et l’insolation, par exemple. Ce type de projet est important pour toutes les générations, mais l’est particulièrement pour la génération X (44 %).

Et la touche finale …

La plupart des propriétaires qui ont rénové en 2018 ont aussi décoré ou meublé leur résidence (75 %). Les propriétaires de la nouvelle génération ont été plus enclins à décorer leur intérieur que les baby-boomers (82 % contre 65 %), en achetant des produits comme des lampes ou des petits mobiliers intérieurs.

© mysweetimmo/adobestock