La maison de Charles Aznavour à Mouriès dans les Alpilles est à vendre!

Charles Aznavour

C’est dans cette maison que le chanteur est décédé d’un arrêt cardiaque le 1er octobre 2018. En pleine nature, il faudra être prêt à débourser 2 450 000 euros pour vous approprier les murs.

La maison se situe à quelques kilomètres de Saint-Rémy-de-Provence, dans le petit village de Mouriès, aux pieds des Alpilles. Entourée de nature, cernée de montagnes, forêts et vallées, la maison est fermée par un imposant portail noir électrique, comme on peut le voir sur ces photos publiées par La Dépêche. L’ensemble du site fait 30 268 m2, pour une surface habitable de 660m2, un total de 9 chambres, 4 salles de bain, une piscine intérieure et un cour de tennis. Le tout est entouré d’un gigantesque jardin. Si vous voulez y vivre, il faudra tout de même vous armer de plus que votre simple admiration pour le chanteur, car la maison coûte 2 450 000 euros.

Lorsqu’il a ouvert ses portes

C’est entre ces murs que le chanteur est décédé le 1er octobre 2018, d’un arrêt cardiaque. Il y a cinq ans de cela, lorsqu’il avait 90 ans, Charles Aznavour avait ouvert les portes de sa maison à des journalistes du Parisien. Sur les images on peut le voir nous faire visiter les lieux. Dans le jardin de la maison, on découvre une roulotte colorée offerte à Charles Aznavour par Chico du groupe Chico & the Gypsies, dont le futur propriétaire des lieux pourra profiter. Sur ces images on peut aussi découvrir l’important champs d’olivier de Charles Aznavour, grâce auquel il produisait sa propre huile d’olives, 300 à 500 litres par an écrit La Dépêche, « et j’en fais de la bonne » peut-on l’entendre dire dans la vidéo du Parisien.

La maison de Charles Aznavour située à Mouriès dans les Alpilles est à vendre (crédit photo : AFP)

L’héritage d’un géant de la musique

Sur l’annonce de l’agence immobilière, rien n’indique que la maison n’appartenait au chanteur. L’héritage de Charles Aznavour n’a jamais posé de problème, le chanteur avait tout prévu. Il avait déclaré dans l’émission Sept à Huit en septembre 2018 :  » Je ne veux pas qu’on se batte pour une cuillère ou une fourchette, c’est ridicule et c’est ce qui se passe souvent…  » Outre les fortunes dues à sa production artistique et ces « maison des Oliviers », on retrouve aussi dans le patrimoine du chanteur plusieurs résidences, dont deux villas voisines, sur les bords du lac Léman, en Suisse. Celle de Mouriès est à vendre, tout comme sa maison de Montfort L’Amaury. Magnifique demeure située dans les Yvelines, à une quarantaine de kilomètres de Paris, l’ancienne maison de la star est une belle bâtisse de 8 pièces, soit 600 m², posée sur un terrain de 7 000 m², au calme. Le parc compte un étang, une piscine. Le cadre est verdoyant, exceptionnel : la vallée de Chevreuse, à 21 km au nord de Rambouillet. Dans ces deux villas à vendre, pas sûr toutefois que ses disques d’or soient restés aux murs. Des murs entre lesquels résonne peut-être encore des notes qui nous sont familières.

Et maintenant, un film

On connaissait Charles Aznavour chanteur, compositeur, écrivain, acteur même, mais on ne connaissait pas encore Charles Aznavour réalisateur. Et pourtant, toute sa vie Charles Aznavour a filmé. En 1948, son amie Edith Piaf lui offre une caméra de 16 mm. Le chanteur filmera tout, de sa famille à ses vacances en passant par son tout premier amour, la musique, jusqu’en 1982. Quelques temps avant sa mort, Charles Aznavour fait découvrir les pellicules à son ami Marc Di Domenico, producteur français. L’homme compile tout, et saupoudre l’ensemble d’une voix off, et pas n’importe laquelle, Romain Duris. Le documentaire, intitulé « Le regard de Charles » sort ce 2 octobre dans les salles obscures.

© mysweetimmo/adobestock