Rénovation énergétique : Suivez les conseils anti-arnaque du gouvernement !

rénovation énergétique

Vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation énergétique ? Le gouvernement fait le point sur les bons réflexes à adopter pour lutter contre les pratiques frauduleuses. Suivez le guide !

Vous faites l’objet d’un démarchage par téléphone ou à domicile

Soyez particulièrement vigilant. Les services publics ne démarchent jamais. Aucun opérateur de rénovation énergétique ne peut donc se prévaloir du fait qu’il serait « mandaté » par l’Etat comme c’est parfois le cas.

Ne vous précipitez et prendre le temps de comparer le devis avec d’autres offres.

Ne  signez pas le jour même et faites attention à la date du document signé pour pouvoir

Bénéficiez du délai légal de rétractation de 14 jours.Avant de se lancer dans des travaux

Contactez un conseiller FAIRE au 0 808 800 700 ou sur le site Internet faire.fr en cas de doutes ou de questions.

Vérifiez les qualifications professionnelles (label RGE) de l’entreprise choisie, ainsi que sa fiabilité, en cherchant des informations sur
son ancienneté, sa notoriété, etc.

Examinez la qualité des sites Internet ou de la documentation fournie et la lire avec attention préalablement à la signature.

Vous envisagez de faire financer les travaux par un prêt

Prenez connaissance attentivement de l’exemplaire papier de l’offre de crédit qui doit obligatoirement être remis par l’organisme bancaire.

Soyez vigilant en cas de remboursement différé des premières mensualités. De telles modalités peuvent contribuer à augmenter significativement le coût total du prêt.

Soyez vigilant à l’attestation de fin de travaux, qui confirme la conformité de la prestation rendue et marque le début des obligations de remboursement.

Vos travaux ne se sont pas déroulés comme prévu

Faites une réclamation via le formulaire présent sur le site internet de FAIRE.fr pour des travaux réalisés par une entreprise RGE.

Saisissez le médiateur de la consommation choisi par le professionnel en cas de litige. Ses coordonnées doivent être présentes sur les documents contractuels. La procédure est gratuite.

Faîtes-vous assister par une association agréée de protection des consommateurs en cas de besoin.

Signalez les manquements d’un professionnel en contactant la DD(CS)PP du département et assigner le professionnel devant le juge civil pour tout contentieux lié à l’exécution du contrat.

© SweetRédaction