Le 19e et le 20e arrondissement de Paris approchent eux aussi de la barre des 10 000 euros/m²

Tous les mois, Hosman publie son baromètre des prix de l’immobilier parisien en temps réel. Aujourd’hui, voici les premiers prix de l’immobilier en temps réel de 2020 et la tendance haussière semble se confirmer en ce début d’année.

Une méthodologie innovante

La néo-agence immobilière Hosman s’est basé sur les prix affichés sur les annonces présentes au 29 février 2020 sur les principaux sites d’annonces immobilières réservés aux professionnels et les compare avec ceux publiés par les notaires.

La néo-agence immobilière est partie du constat que les prix du baromètre des notaires sont basés sur des transactions immobilières datant de plusieurs mois. Si ces prix sont exacts car ils reflètent les prix indiqués dans l’acte notarié qui scelle la vente, ils ne permettent pas d’avoir une vision en temps réel des prix actuellement pratiqués dans la capitale. En effet, entre le moment où l’acheteur et le vendeur se sont mis d’accord sur le prix de vente et la signature de l’acte authentique, il peut s’écouler jusqu’à 6 mois.

En 2020, les prix vont continuer de grimper

Le baromètre Hosman nous confirme que la tendance haussière des prix de l’immobilier continue en ce début d’année. Entre décembre 2019 et février 2020, on constate une croissance moyenne de 0,95%. Un retournement du marché semble donc peu probable, du moins pour le premier trimestre. Meilleurs Agents table même sur une augmentation des prix de 6% dans la capitale pour l’année 2020. Malgré une très légère hausse du taux de crédit immobilier constatée à la fin de l’année 2019, ses conditions toujours très favorables entretiennent la tension du marché. L’offre reste bien inférieure à la demande. La pénurie de logements dans la capitale favorise cette tendance haussière.

Début 2020, on constate grâce au baromètre que la moyenne des prix à Paris atteint désormais 11 869 euros du m² à fin février 2020. Le 19e et le 20e arrondissement se rapprochent également de la barre des 10 000 euros au m² avec respectivement un prix moyen de 9 142 euros et 9 400 euros.

Méthodologie

Hosman s’est basée sur les prix affichés sur les annonces présentes au 29 février 2020 sur les principaux sites d’annonces immobilières réservés aux professionnels, soit un échantillon de 5 543 annonces immobilières.

Pertinence de l’échantillon

  • la 1ère étape lors de la vente d’un appartement est la diffusion d’une annonce immobilière précisant le prix de vente envisagé (“prix de vente affiché”). C’est donc l’information la plus récente qu’il soit possible d’obtenir sur les prix de l’immobilier.
  • Les annonces immobilières de l’échantillon sont uniquement issues des sites d’annonces immobilières réservés aux professionnels. Chaque prix de vente indiqué dans l’annonce est donc le fruit de l’estimation d’un professionnel.
  • L’échantillon initial a été retraité des annonces non normatives afin de ne garder que les plus pertinentes.

Limites de la méthode

Les prix de vente mentionnés dans les annonces immobilières sont les prix de vente envisagés. En aucun cas ils ne représentent le prix de vente final qui intervient après négociation et sur lesquels sont calculés les prix moyens de l’immobilier présentés par les notaires de France (avec les limites sur l’obtention de données récentes évoquées précédemment). Actuellement le marché est haussier et très tendu avec de plus en plus d’offres au prix. La marge de négociation moyenne est de 3,8% en France et 2,7% en IdF, d’après l’Observatoire des Prix de l’Immobilier.

Que retenir ?

  • Les annonces immobilières constituent l’information objective la plus récente qu’il soit possible d’obtenir sur l’évolution des prix de l’immobilier.
  • L’évolution des prix de vente affichés est une excellente manière de comprendre les anticipations faites par les professionnels des prix immobiliers.
  • Dans un contexte de marché tendu comme à Paris, où beaucoup d’offres sont faites “au prix” et où les marges de négociation ne cessent de diminuer depuis 2015,  les prix de vente affichés sont un excellent proxy des prix de vente finaux (après négociation).

 

© mysweetimmo