Covid-19 et pollution : Ne jetez pas vos masques ou vos gants sur la voie publique !

Ademe_mysweetimmo
© adobestock

Le ministère de la Transition écologique et solidaire et l’Ademe lancent une campagne radio de sensibilisation contre les masques et les gants jetés sur la voie publique et en pleine nature.

Attention à la pollution liée aux gants et masques jetés dans la rue ou dans la nature

Sensibiliser le grand public sur la nécessité d’adopter une attitude citoyenne et de ne pas jeter gants et masques sur la voie publique ou en pleine nature, c’est l’ambition de la campagne radio lancée par le ministère de la Transition écologique et solidaire et l’ademe.  Son objectif ? Rappeler que ces déchets polluent l’environnement et les océans : en se dégradant, ils se fragmentent en microplastiques et se propagent dans l’air, dans l’eau et sur de longues distances.  Ces microplastiques peuvent ensuite se retrouver dans la chaine alimentaire. Les masques et gants usagés contribuent aussi à la diffusion du virus, s’ils ne sont pas jetés dans la bonne poubelle.

Le bon réflexe pour lutter contre la propagation ? La poubelle !

Pour y remédier, la campagne rappelle l’unique réflexe à adopter : jeter les gants et les masques à usage unique dans les poubelles de rue ou, chez vous, dans la poubelle à ordures ménagères. Ils ne doivent en aucun cas être mis dans la poubelle de recyclage au risque de contaminer les agents de collecte et en centre de tri.

Que dit le script radio ?

Nous sommes amenés à utiliser quotidiennement des masques et gants à usage unique mais beaucoup finissent jetés dans la rue et la nature. Ces déchets peuvent propager le virus et polluent notre environnement jusqu’à nos océans. En se dégradant, ils se fragmentent en micro-plastiques qui se propagent dans l’air et l’eau.  Pour y remédier, un seul réflexe : jetons-les dans les poubelles de rue ou, chez nous, dans la poubelle tout venant. Protégeons-nous, protégeons notre planète.

*Pour écouter le spot radio, c’est par ici

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !