Crise sanitaire & syndicat immobilier : Danielle Dubrac veut insuffler un nouvel élan à l’UNIS

Danielle Dubrac
© adobestock

Élue pour 3 ans, le 25 juin dernier, à la tête du premier syndicat français représentatif de tous les métiers de l’immobilier, Danielle Dubrac présente la feuille de route. Son souhait ? Donner un « nouveau souffle » à l’UNIS dans un contexte de crises successives.

Élue le 25 juin dernier à la présidence de l’UNIS, Danielle Dubrac présente la feuille de route de son mandat de 3 ans.

Apprendre de la crise : une proximité renforcée au service des adhérents, partout en France

La crise de la Covid-19 et ses conséquences ont démontré la force du collectif et l’importance de la proximité installée par l’Unis de longue date avec ses adhérents. Les chiffres correspondant à cette période sont significatifs : 5000 sollicitations auprès du département juridique, 30 réunions de Commissions, des BE bi-hebdomadaires, des outils opérationnels produits en un temps record (modèles de courriers, résolutions d’AG, vote à distance, clauses de contrats). Cinq « Live Unis » ont été suivis par plus de 15.000 personnes. C’est ainsi au plus près des professionnels de l’immobilier, dans les territoires et à l’écoute de leurs attentes en matière de formation, d’information, d’outils, d’accompagnement, que Danielle Dubrac souhaite inscrire l’action efficace et concrète de l’Unis. En cette rentrée, pour les professionnels de l’Unis interrogés, les préoccupations majeures de la rentrée sont liées au pouvoir d’achat des clients (49,3%) et l’impact sur l’évolution du chiffre d’affaire, la trésorerie des entreprises, l’emploi. La crainte des impayés est très présente (habitation 38,2%, commercial 37,3%, charges de copropriété 26,2%). La santé des collaborateurs fait l’objet d’une attention particulière.

Agir concrètement pour la reprise grâce au Plan de Relance par la rénovation

Le rôle des organisations professionnelles comme l’Unis a été renforcé par la crise. Ainsi 89% des Français souhaitent qu’à l’avenir, les pouvoirs publics consultent davantage les Fédérations Professionnelles avant de prendre des décisions pour leur secteur. L’Unis a été force de proposition dans le cadre du plan de relance et écoutée sur l’approche globale de la rénovation et la prise en compte du collectif (la copropriété) autant que des situations individuelles (les copropriétaires, les bailleurs) grâce notamment à l’extension de Ma PrimeRénov’ sans condition de ressources.

Le Plan de relance présenté par le gouvernement requiert des relais de terrains. Les professionnels de l’immobilier sont partout en France un maillon efficace, un tiers de confiance et un facilitateur auprès de leurs clients, ainsi qu’avec l’ensemble des corps de métier interagissant autour de l’habitation. Ils se disent à plus de 60% satisfaits ou assez satisfaits du plan de relance présenté par le gouvernement et sauront s’impliquer et se former pour appuyer la mise en œuvre concrète des mesures gouvernementales sur le terrain. L’action au côté des territoires est un axe majeur de la feuille de route de Danielle Dubrac qui va lancer une formation dédiée.

Organiser et animer la Filière Immobilière Française… et faire de la diversité des acteurs une véritable force

Le secteur immobilier est fait d’une grande diversité d’acteurs et de métiers. Indispensables à l’économie du secteur, au bon fonctionnement des immeubles, comme à la pérennité du patrimoine immobilier, les différents acteurs de l’immobilier sont encore trop dispersés et cloisonnés. C’est en rassemblant la chaîne de l’immobilier autour des objectifs et de l’agenda définis par la loi de transition énergétique et en structurant les acteurs du parc privé autour de la professionnalisation qu’une véritable « Filière Immobilier » verra le jour.

« Je souhaite que l’Unis contribue activement à réaffirmer le rôle et la valeur des professionnels de l’immobilier » reprend Danielle Dubrac. Et de poursuivre :  » Notre syndicat, au plus près de ses adhérents dans les territoires, connaît leurs attentes et leur apporte l’information, la formation et l’innovation adaptées à leurs besoins pour être toujours au meilleur niveau d’offre et de compétence .  C’est ce qui garantit la confiance de leurs clients finaux et le développement de leurs activités. Partenaire des politiques publiques de rénovation, de formation et d’emploi, l’Unis est et sera plus encore à l’avenir, un interlocuteur précieux pour les décideurs politiques et institutionnels au niveau local et national : sa connaissance de l’écosystème immobilier et son ancrage sur le terrain seront indispensables dans la mise en place du plan de relance. »

 

 

 

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !