Immobilier et Covid-19 : Comment les bailleurs sociaux préparent-ils le monde d’après ?

David Rouxel
© adobestock

Le réseau social français d’entraide et de proximité Smiile, dévoile les résultats de son étude sur les nouveaux enjeux des bailleurs sociaux. Pour 7 bailleurs sociaux sur 10, la solidarité et l’entraide sont désormais un enjeu de leur stratégie d’innovation et de service.

La période de crise que traverse la France a eu l’effet d’une lame de fond sur des bailleurs sociaux qui, depuis la loi Elan notamment, cherchaient leur voie vers la modernisation. Aujourd’hui, ils doivent se réinventer dans un monde post-Covid sur lequel le spectre de la pandémie continue de planer. YouGov a interrogé 213 bailleurs sociaux en France, du 16 au 21 septembre afin de mieux comprendre comment les nouveaux défis auxquels ils doivent faire face impactent leur activité et leur stratégie de modernisation.

13% des bailleurs sociaux ont réduit les loyers durant la crise

Près d’un sondé sur 2 (46%) estime qu’il n’était pas préparé pour affronter une crise telle que la COVID-19, constat partagé par 68 % des bailleurs sociaux de la région Sud Ouest contre  26 % dans le Nord-Ouest.

La moitié du panel estime que la crise a impacté son activité (45%), et plus particulièrement pour les bailleurs sociaux de la région Sud Ouest (59 %).

Durant la crise, 13% des bailleurs ont réduit les loyers de leurs locataires et octroyé des facilités de paiement tandis que 8% ont mis à disposition des logements en urgence notamment pour les femmes victimes de violence. 26% ont fait de la pédagogie sur les gestes barrières à destination de leurs locataires et ajusté les missions de leurs gardiens d’immeubles ou agents de proximité.

16% des bailleurs ont mis en place des actions pour faciliter entraide et solidarité entre voisins

16 % des bailleurs interrogés affirment avoir mis en place des actions concrètes pour faciliter l’entraide et la solidarité entre voisins, 15% à avoir eu des contacts réguliers avec les locataires les plus fragiles ou les plus isolés, 17% à renseigner sur des commerces de proximité et associations de quartier auprès des locataires.

62% des bailleurs veulent une meilleure communication bailleur-locataire

Pour autant, pour 7 bailleurs sociaux sur 10, la solidarité et l’entraide sont un enjeu de leur stratégie d’innovation et de services (69%), principalement en Région Parisienne (80%) et dans le Nord Est (78%). Et plus d’un tiers des bailleurs (32%) comptent d’ailleurs faire évoluer leur stratégie en ce sens !  62 % des répondants affirment qu’il est nécessaire d’instaurer une meilleure communication bailleur-locataire.

“Cette étude confirme ce que nous avons pu observer de l’écosystème Bailleurs Français durant le confinement : une réelle volonté de s’engager, mais une grande variabilité des priorités en temps de crise, et finalement une mise en œuvre des actions qui n’est pas à la hauteur des enjeux, explique David Rouxel, CEO de Smiile. Nos partenaires ont quant à eux pu se mettre rapidement en mouvement, via une plus grande agilité et des actions rapides au quotidien, grâce notamment à la plateforme d’entraide Smiile et à ses capacités en communication ciblée et temps-réel.”

 

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !