Le Ministère du logement met en ligne une carte des loyers dans chaque commune

Loyer
© adobestock

Le Ministère chargé du logement et ses partenaires SeLoger, leboncoin et pap.fr ont développé une méthode de calcul transparente permettant de mesurer les loyers charges comprises de toutes les communes françaises.

Partenariat inédit  entre l’Etat, SeLoger, leboncoin et pap

Depuis 2018, la loi Elan a renforcé dans toutes les agglomérations des zones tendues les Observatoires Locaux des Loyers (OLL) et permis ainsi d’améliorer la connaissance des loyers. Un peu plus de la moitié du parc locatif privé français est ainsi couvert par un réseau associatif de 30 OLL, qui publie chaque année des informations précises sur les loyers pratiqués dans 51 des principales agglomérations françaises. Pour le reste des communes et en particulier pour les zones détendues et rurales, l’information était partielle, voire inexistante.

Pour améliorer la connaissance des loyers sur l’ensemble du territoire national avec une méthodologie de calcul transparente, enjeu majeur dans la conduite des politiques nationales et locales de l’habitat, le Ministère de la Transition écologique publie la première carte des loyers grâce à un partenariat inédit avec  SeLoger, leboncoin, pap.fr.

9 millions d’annonces immobilières passées au crible

Pour pallier ce manque et construire des indicateurs complémentaires, le ministère a lancé en 2018 le projet de « carte des loyers », en s’associant à une équipe de recherche en économie d’Agrosup Dijon et de l’INRAE afin de définir une méthodologie et de réaliser une première version de la carte des loyers.

Le partenariat innovant avec les grands acteurs du numérique en matière de logement a permis de reconstituer une base de données avec plus de 9 millions d’annonces locatives. A partir de ces données, l’équipe de recherche a développé une méthodologie d’estimation d’indicateurs, à l’échelle communale, du loyer (charges comprises) par m² pour les appartements et maisons.

Cette carte a été construite à partir des données d’annonces publiées à partir d’annonces publiées sur la période 2015-2019 sur ces plateformes. Les indicateurs produits ont été comparés aux données des OLL, mais aussi aux indicateurs de loyers de PriceHubble.

Une carte expérimentale basée sur des loyers d’annonces de 2018

Cette carte est mise en ligne sur le site du Ministère et sera mise à jour tous les 2 ans par l’ANIL, en lien avec les partenaires et le Ministère chargé du logement.

Ces indicateurs expérimentaux sont mis en ligne afin d’être utilisable par tous : services de l’Etat, collectivités territoriales, professionnels de l’immobiliers, particuliers bailleurs et locataires.

Les données diffusées sont des indicateurs de loyers d’annonces, à l’échelle de la commune. Le champ couvert est la France entière, hors Mayotte. La géographie des communes est celle en vigueur au 1er janvier 2017.

Les indicateurs de loyers sont calculés grâce à l’utilisation des données d’annonces parues sur leboncoin, SeLoger et PAP sur la période 2015-2019. Les indicateurs de loyers sont fournis charges comprises pour des biens types mis en location au 3ème trimestre 2018 avec les caractéristiques de référence suivantes :

  • Pour un appartement : surface de 49 m² et surface moyenne par pièce de 22,1 m²
  • Pour une maison : surface de 92 m² et surface moyenne par pièce de 22,5 m²

Les indicateurs de loyers sont calculés charges comprises, sur des données d’annonces, donc mesurent des loyers de flux uniquement. Les données ont été dédoublonnées mais sans pouvoir s’appuyer sur des photos et des caractéristiques très discriminantes. Pour les communes n’ayant aucun logement mis en location via une annonce sur au moins un des 3 sites sur la période considérée, l’indicateur de loyer est celui estimé pour une maille plus grande comprenant des communes voisines présentant des caractéristiques similaires.

Par ailleurs, les données ne permettant pas de distinguer avec certitude les locations meublées et touristiques, des biais dans les indicateurs de loyers peuvent être observés localement. Les utilisateurs sont invités à considérer avec prudence les indicateurs de loyer dans les communes où le coefficient de détermination (R2) est inférieur à 0,5, le nombre d’observations dans la commune est inférieur à 30 ou l’intervalle de prédiction est très large.

Les indicateurs présentés ci-dessus sont des loyers d’annonce, charges comprises, pour des biens types (appartement de 49 m², maison de 92 m²) mis en location au 3ème trimestre 2018. La carte sera mise à jour tous les 2 ans par l’ANIL, en lien avec les partenaires et le ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo