Immobilier et (dé)confinements : Quel est le prix d’une résidence secondaire dans votre région ?

Maison de campagne
© adobestock

Vous rêvez d’une résidence secondaire où vous oxygéner et télétravailler sereinement en période de confinement ? Vous vous demandez quel budget prévoir ? Zoom sur les prix avec le dernier baromètre LPI-SeLoger.

Le prix moyen d’une résidence secondaire en France ?  268 100 €

Qu’ils soient propriétaires d’une maison de campagne, d’un appartement en bord de mer ou d’un studio à la montagne, c’est peu dire que les Français sont nombreux à apprécier de pouvoir s’oxygéner dans leur résidence secondaire. Jugez plutôt, selon une étude de l’Insee, on dénombre pas moins de 3 600 000 résidences secondaires en France. Un logement sur dix est donc un lieu de villégiature ! À noter qu’il s’agit là d’un record auquel la crise sanitaire n’est probablement pas étrangère.

En termes de budget, tous logements et marchés (neuf + ancien) confondus, comptez, en moyenne, 268 100 € (Source : Baromètre LPI-SeLoger – décembre 2020) pour devenir l’heureux propriétaire d’une résidence secondaire. Enfin, si les maisons tendent à être préférées aux appartements, une étude SeLoger indique que 20 % des futurs acheteurs hésitent entre une maison et un appartement…

Résidence Secondaire

Jusqu’à 358 000 € pour une résidence secondaire en Ile-de-France

En termes de prix, toutes les régions ne se valent pas. En clair, sachez qu’en achetant votre résidence secondaire en Île-de-France, vous paierez le prix fort. Et pour cause, l’étude que nous avons réalisée nous apprend qu’avec un budget moyen de 358 100 €, c’est dans cette région qu’une résidence secondaire coûte le plus cher. À titre de comparaison, le prix moyen d’une résidence secondaire franclienne  augmente de 1,8 % sur 1 an. Gros coup de tonnerre dans notre classement des régions où devenir propriétaire d’une résidence secondaire coûte le plus cher, la région PACA reprend sa deuxième place à l’Aquitaine qui l’en avait délogée lors du dernier palmarès. Le prix d’une résidence secondaire située en PACA enregistre, en effet, une hausse annuelle de 12,7 % pour atteindre 357 600 € et c’est l’Aquitaine qui – au terme d’une progression de 6,9 % sur 1 an – s’installe sur la troisième marche de notre podium. Comptez 345 000 € pour y faire l’acquisition d’une résidence secondaire.

118 900 euros en moyenne pour une résidence secondaire dans le Limousin

Pour acheter votre résidence secondaire à moindre prix, mettez le cap sur le Limousin. Selon notre étude, le prix moyen d’un lieu de villégiature dans cette région accuse un recul de 17,6 % sur 1 an pour tomber à 118 900 €. À titre de comparaison,  faire l’acquisition d’une résidence secondaire en Île-de-France revient 201 % plus cher. Quant aux médailles d’argent et de bronze de notre palmarès des régions où les prix des résidences secondaires sont moins élevés qu’ailleurs, elles reviennent respectivement à l’Auvergne (131 100 € / + 4,5 % sur 1 an) et à la Lorraine (133 600 € / + 12,6 % sur 1 an).

Le Nord-Ouest de la France plébiscité pour une résidence secondaire

En ces temps de confinement, posséder une résidence secondaire fait figure de véritable Graal ! Certaines régions sont toutefois plus prisées que d’autres. Selon une étude SeLoger, le ¼ Nord-Ouest de la France est clairement plébiscité : 40 % des sondés envisagent d’y acquérir une résidence secondaire. Quant au Sud-Est et au Sud-Ouest, ces deux zones recueillent respectivement 28 % et 13 % des recherches immobilières pour des résidences secondaires. Toujours selon notre enquête, les Franciliens prospectent principalement (47 %) le Grand Ouest. Le Sud-Est, quant à lui, n’attire que 18 % des habitants de la région parisienne en quête d’une résidence secondaire. Enfin, une large majorité (75 %) des projets d’acquisition d’une résidence secondaire s’envisage dans des villes de moins de 20 000 habitants.

Résidence secondaire et bouffée d’oxygène

« La question du bien-être chez soi est un marqueur fort révélé par l’expérience des confinements. Lorsque l’on n’a pas la possibilité de retrouver le calme et l’espace dans son environnement quotidien très urbanisé, la piste de la résidence secondaire est une bouffée d’oxygène pour ceux qui peuvent se permettre de se lancer dans ce type d’acquisition, explique Séverine Amate, Porte-Parole chez SeLoger. Et de poursuivre : « L’étude SeLoger montre que 6% des projets d’achat portent sur l’acquisition d’une résidence secondaire, et que le Nord-Ouest de la France est la région la plus attractive pour concrétiser ce projet. Un achat plaisir mais également un placement car la pierre demeure plus que jamais une valeur refuge pour plus de 90% des interrogés. »

 

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo