Investissement locatif : Peut-on encore profiter du dispositif Pinel en 2021 ?

loi Pinel
© adobestock

Diminuer ses impôts en investissant dans l’immobilier en loi Pinel reste possible jusqu’en 2024 même si les règles du jeu ont changé. Voici ce qu’il faut savoir.

La loi Pinel est prorogée jusqu’en 2024

Créée en 2014, la loi Pinel vous fait bénéficier d’une réduction d’impôts en réalisant un investissement locatif. En contrepartie, le bien doit être loué à ménages dont les ressources ne dépassent pas certains plafonds définis pas la loi.

La loi  de finances pour 2021 proroge jusqu’en 2024 le dispositif, mais resserré progressivement les conditions d’éligibilité au Pinel. Voici les nouvelles règles du jeu la Loi Pinel en 2021 et comment en bénéficier.

La loi Pinel est désormais réservée aux zones tendues

Cet investissement pour des locations attractives n’est possible que dans les zones dites « tendues », c’est-à-dire dans les villes ou communes où la demande de logements en location est supérieure à l’offre. Des choses ont changé dans le dispositif pour 2021.

Cinq zones géographiques dites « tendues » ont été définies par le législateur sur le territoire national. En 2021, ne sont plus éligibles à la loi Pinel que les zones Abis, A et B1.

Zone Abis : Paris et 76 communes des Yvelines, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d’Oise.

Zone A  : Elle comprend l’agglomération parisienne (dont zone Abis), la Côte d’Azur, la partie française de l’agglomération genevoise et certaines communes où les loyers et prix des logements sont très élevés.

Zone B1 : regroupe certaines grandes agglomérations dont les loyers et le prix des logements sont élevés, une partie de la grande couronne parisienne hors zone Abis ou A, quelques villes « chères » et les départements d’Outre-Mer.

Attention : Les zones B2 et C qui regroupent le reste du territoire ne sont malheureusement plus éligibles à la loi Pinel, sauf dérogation spéciale.Le dispositif d’investissement locatif Pinel concerne également les opérations réalisées dans les communes couvertes par un Contrat de redynamisation de site de défense, listées par le ministère des armées.

L’investissement en loi Pinel ne concerne désormais que les appartements

Depuis le 1er janvier 2021, le principal changement du dispositif Pinel est d’être réservé aux investissements dans l’habitation collective donc pour l’achat d’appartements. Sont donc désormais totalement exclues les villas individuelles, même celles construites au sein d’une copropriété.

Des avantages fiscaux maintenus en 2021 et en 2022 mais rognés dès 2023

En cette année 2021, vous disposez encore des mêmes abattements fiscaux que les années précédentes :

  • 12 % du montant du bien pour un engagement de location de 6 ans.
  • 18 % du montant du bien pour un engagement de location de 9 ans.
  • 21 % du montant du bien pour un engagement de location de 12 ans.

Les avantages fiscaux sont plafonnés à 10 000 € par an.  Ceux-ci seront réduits en moyenne de 2,5 % dans les prochaines années.

Pour estimer le montant de l’économie d’impôts que vous pouvez réaliser en investissant en Pinel, rendez-vous sur notre simulateur.

loi Pinel

Les autres avantages de la loi Pinel

Outre la réduction d’impôts à laquelle il ouvre droit, l’investissement en loi Pinel offre d’autres atouts non négligeables.

Cet investissement dans la pierre constitue un patrimoine facilement transmissible.

A la fin de la durée d’engagement, vous pourrez disposer de votre bien : le revendre pour récupérer la plus-value, continuer à le louer ou l’utiliser à titre personnel. Cette fin d’engagement vous libère également des plafonds de loyers et de ressources imposés par le dispositif.

Le loi Pinel vous permet de louer le bien à vos descendants ou ascendants, à condition qu’ils ne fassent pas partie du foyer fiscal.

Enfin, cet investissement, limité à 300 000 € (ou 5 500 € par m2) et à l’achat de deux logements par an, offre la possibilité d’emprunter pour le financer. Les loyers perçus couvrent une partie des mensualités de remboursement du crédit.

Rappel des règles du jeu du Pinel

Le logement va être loué nu, donc non meublé, et le prix du loyer est fixé par décret.

Les revenus des locataires doivent être inférieurs à un plafond fixé par le code général des impôts.

Une obligation particulière concerne les normes énergétiques. Le logement doit atteindre un niveau global de performance énergétique fixé par le code général des impôts : RT (réglementation thermique) 2012 puis RE (réglementation environnementale) 2020 si l’immeuble est construit après l’été 2021 ou label Bâtiment Basse Consommation (BBC) 2005.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo