Vacances : 5 conseils pour éviter un dégât des eaux à votre retour

Dégât des eaux
© adobestock

Vous partez en vacances ? Prenez les précautions d’usage pour éviter de vous retrouver à votre retour avec un dégât des eaux.

Le dégât des eaux est (l’air de rien) le dommage le plus courant et coûteux impactant une habitation. Il représente chaque année 40 % environ des sinistres en copropriété et entraîne une hausse des coûts d’environ 25 % sur les charges.

Le stress du départ …

Fatigue, stress : de nombreux Français oublient les précautions à prendre avant de partir en vacances et se retrouvent à leur retour avec un dégât des eaux. Ils sont généralement causés par des fuites, des ruptures ou débordements de conduites d’eau ou d’appareils à effet d’eau (toilettes, baignoire, lave-linge, lave-vaisselle, cumulus) et parfois même par des squatteurs.

Alors que faire pour protéger votre logement cet été d’un dégât des eaux ? OCEA Smart Building, expert en gestion des consommations d’eau, de chauffage et d’énergie, partage des conseils pratiques pour vous permettre d’éviter le pire en votre absence.

Des gestes simples permettent d’éviter le pire

Des gestes simples peuvent permettre d’éviter de se retrouver avec une mauvaise surprise à son retour :

  • Fermez l’arrivée d’eau : un geste simple mais nécessaire qui pourrait éviter la majorité des fuites
  • Vérifiez les robinets d’alimentation et les conduites d’eau : ils sont normalement accessibles très facilement
  • Penser à fermer ses fenêtres : cela permet d’éviter les infiltrations d’eau en cas d’intempéries. Il est également important de vérifier l’étanchéité des fenêtres
  • Relevez le compteur d’eau : quelques jours avant de partir en vacances, relever le compteur d’eau avant d’aller dormir, ainsi que le matin au réveil, permet de détecter les fuites. Si le compteur a tourné durant la nuit c’est signe qu’une fuite insidieuse, due par exemple à une petite fuite dans une canalisation ou dans la chasse d’eau, est en train de se propager dans les murs. A long terme elle conduit à des factures d’eau onéreuses et des travaux à réaliser dans son habitat
  • Programmez des alertes consommation : certaines applications permettent de recevoir des alertes mails et sms qui indiquent aux locataires et propriétaires des fuites ou dérives de consommations qui, pendant une absence prolongée, peuvent être un signe du squat de son habitation.
Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo