Colette met en relation étudiants et seniors de plus de 60 ans disposant d’une chambre

© adobestock

A Paris, pas moins de 100 000 seniors de plus de 60 ans disposent d’une chambre libre à louer chez eux… Colette souhaite répondre à une double problématique : la rentabilité des chambres inoccupées au domicile des seniors et la possibilité pour les étudiants et jeunes actifs d’accéder à un logement de qualité à un prix abordable.

A quelques semaines de la rentrée, la chasse au logement démarre pour 2,8 millions d’étudiants en France.

Des milliers d’étudiants font face à la pénurie de logements

Même si, selon une récente étude de LocService.fr, la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 a fait reculer les demandes de locations étudiantes de 17% par rapport à l’année dernière, ils sont toujours des milliers à faire face à la pénurie de logements, à la hausse des loyers ou encore au durcissement des demandes de cautions. Dans ce contexte, quelles sont les solutions qui s’offrent aux étudiants pour se loger à la rentrée ?

A l’aube du mois de septembre, Colette, la startup digitale qui met en relation les jeunes de moins de 30 ans à la recherche d’un logement avec des seniors disposant d’une chambre à louer dans leur logement, souhaite apporter une réponse à un besoin urgent.

C’est encore et toujours le coût du logement qui pose problème

« La crise sanitaire a placé de nombreux jeunes dans une situation financière des plus précaires. C’est encore et toujours le coût du logement qui pose problème. Au-delà du coût, la recherche d’un logement est longue, fastidieuse et stressante, sans parler des nombreuses arnaques qu’on peut trouver sur le marché… Colette leur évite tous ces écueils, les accompagne dans leurs démarches et leur apporte une alternative solidaire et qui plus est moins onéreuse qu’un logement classique », commente Justine Renaudet, cofondatrice de la startup.

Depuis mai 2021 et les résultats de ParcoursSup, la start-up enregistre une nette hausse des demandes de locations avec plus de 1000 candidatures de plus chaque mois et vient de dépasser la barre des 10 000 nuits partagées en cohabitation intergénérationnelle depuis son lancement. Grâce à sa plateforme, elle souhaite répondre à une double problématique au cœur de l’actualité : la rentabilité des chambres inoccupées dans le domicile des seniors et la possibilité pour les étudiants et jeunes actifs d’accéder à un logement de qualité à un prix abordable.

Il y a un vrai réservoir de logements inexploités à Paris !

A Paris, pas moins de 100 000 seniors de plus de 60 ans disposent d’une chambre libre à louer chez eux.

« Grâce à la colocation intergénérationnelle, Colette souhaite apporter des réponses aux questions liées à la crise du logement étudiant : celle du temps, de l’argent, de l’assurance et de la sécurité. En moyenne, sur notre plateforme :

  • Les locataires mettent 12 jours à trouver un logement. Certains le dénichent en 48h !
  • Le prix moyen TTC d’un loyer via Colette est de 580 € par mois à Paris, soit 35% moins cher qu’une location classique pour un studio parisien. Tous nos logements sont également éligibles aux APL.
  • Après un entretien individuel et une validation du profil par les équipes, Colette se porte garant de chaque locataire.
  • « Nos équipes visitent chaque logement au préalable et rencontrent tous les hôtes. C’est une garantie supplémentaire pour les jeunes ! », ajoute Justine Renaudet.
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !