Immobilier : les professionnels sont-ils devenus influenceurs ?

Facebook
© adobestock

Les professionnels de l’immobilier se sont tournés vers une stratégie digitale ! Facebook, Instagram ou LinkedIn… font désormais partie de leurs moyens de communiquer. Le point avec le réseau OPTIMHOME…

Traditionnellement visibles grâce aux vitrines d’agences, flyers et magazines, les professionnels de l’immobilier ont désormais adopté les réseaux sociaux comme nouvel outil de communication et de prospection. Qu’il s’agisse de Facebook, Instagram ou LinkedIn, leur finalité reste identique aux méthodes de prospection classiques : gagner en visibilité, susciter l’intérêt de prospects et attirer à soi une clientèle plus large.

Parmi l’ensemble des acteurs présents sur le marché, les réseaux de mandataires se sont aussi tournés vers une stratégie digitale. Et OPTIMHOME en particulier. En effet, 42% des mandataires déclarent passer de 1 à 2 heures par jour sur les réseaux sociaux. Ces conseillers, très présents sur le terrain, tirent un réel profit des différents usages de chaque plateforme.

Utilisé par 71% des mandataires

Facebook reste le réseau social majoritairement utilisé pour valoriser son image, construire et fidéliser une communauté. Surtout, le média bénéficie de nombreuses fonctionnalités qui poussent les prospects à l’action (live, publications vidéos, interactions…). –> Utilisé par 71% des mandataires.

Utilisé par 35% des mandataires

Instagram, réseau par excellence du partage esthétique d’image, et sa légion d’influenceurs est le lieu de rencontre virtuel idéal pour lancer des campagnes immobilières créatives en stories. Du fait d’une utilisation par un profil très jeune – 50 % des utilisateurs ont entre 18 et 34 ans dans le monde, ce format est idéal pour atteindre les primo-accédants.  –> Utilisé par 35% des mandataires.

Utilisé par 33% des mandataires

LinkedIn, enfin, est un réseau BtoB dont l’utilisation reste encore à optimiser pour atteindre les acquéreurs privés. Il permet en revanche de développer des partenariats entre professionnels. Ainsi ne pas avoir de compte peut venir discréditer l’expertise du mandataire et affecter son réseau. –> Utilisé par 33% des mandataires.

Grâce à sa maitrise des outils digitaux et à la formation continue de ses conseillers, le réseau de mandataires immobiliers OPTIMHOME, implanté partout en France, représente un bon capteur de toutes ces nouvelles pratiques de prospection et de vente.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !