Thierry Renard (Ritchee) : « Ne négligez pas l’assurance emprunteur »

Mon Podcast Immo reçoit Thierry Renard, co-fondateur de la plateforme Ritchee, au micro de Fred Haffner

Le conseil de Thierry Renard, co-fondateur de la plateforme de gestion de patrimoine Ritchee : l’assurance emprunteur n’est pas un sujet de second plan. Comparez les offres, mettez l’offre de votre banque en concurrence et choisissez une garantie adaptée à votre cas, à votre vie.

Mon Podcast Immo : Si je contracte un crédit immobilier pour acheter un bien , mon banquier va me demander de m’assurer. Me le conseille-t-il ou me l’impose-t-il ?

Thierry Renard : En théorie, le banquier ne peut pas vous imposer l’assurance proposée par la banque. Dans la pratique, on constate que l’assurance est un levier commercial de négociation assez important dans la relation avec la banque. En effet, la banque, avec des taux d’intérêts qui ont fortement baissé ces dernières années, a de plus en plus besoin de proposer l’assurance pour maintenir sa marge. 

Ce qui est important de comprendre c’est que les évolutions réglementaires ces dernières années (loi Hamon et amendement Bourquin) ont permis à l’investisseur d’avoir des alternatives, soit dans les 12 premiers mois soit au-delà des 12 premiers mois. 

Mon Podcast Immo : Comment comparer et choisir son assurance emprunteur ? 

Thierry Renard : C’est tout le l’intérêt de se faire accompagner et Ritchee met des experts à disposition par visio, par appel téléphonique, pour vous accompagner sur votre projet. En effet, l’assurance emprunteur est un paramètre assez fondamental et malheureusement souvent mis un peu de côté. 

Lorsque l’on fait un investissement immobilier, on a tendance à focaliser son attention sur les conditions du prêt, or l’assurance est un véritable sujet aujourd’hui majeur. Avec la baisse des taux, le coût de l’assurance est devenu un sujet majeur et dans certains cas, on constate sur les dossiers que le coût global de l’assurance dépasse le coût global des intérêts durant le prêt, d’où l’intérêt de se pencher sérieusement sur cette question. 

Pour comparer les offres, il faut être un petit peu averti sur le sujet. Souvent une offre moins-disante n’aura pas les garanties les plus larges et l’investisseur, à terme, risque en cas de sinistre de s’apercevoir qu’il n’était pas forcément couvert au niveau qu’il le souhaitait.

Il faut mener une analyse détaillée à ce sujet, et pour ce faire, nous recommandons l’accompagnement sur l’ensemble de son projet pour déterminer le contrat le plus adapté, au niveau tarifaire mais aussi au niveau des garanties. 

Mon Podcast Immo : Les assurances emprunteurs protègent le mieux l’emprunteur ou le banquier ?

Thierry Renard : J’aurais tendance à dire qu’elle protège avant tout l’emprunteur, bien évidemment en cas d’aléas, qu’il soit sous forme d’invalidité plus ou moins sévère, de décès, les conséquences financières de ce type de situation peuvent être absolument terribles pour le couple qui a emprunté ou pour la personne qui a emprunté. Sa solvabilité financière peut être remise en cause, notamment si elle n’a plus de revenus professionnels. C’est avant tout une garantie de prévoyance familiale 

L’assurance emprunteur est une garantie qui finalement ne coûte pas très cher par rapport à d’autres garanties que l’on pourrait souscrire en parallèle, assurance décès ou autres. Lorsque l’on fait de l’investissement locatif, l’assurance emprunteur est déductible fiscalement. 

Évidemment, la banque, elle aussi, voit son intérêt dans la situation. 

Mon Podcast Immo : En cas de perte d’un CDI, l’assurance emprunteur est-elle également importante ?

Thierry Renard : Elle est importante même si dans la pratique, les garanties perte d’emploi sont assez peu souscrites par les emprunteurs puisque qu’elles ont souvent un coup assez significatif. 

Il faut toujours peser le rapport entre le coût et le risque. 

Mon Podcast Immo : A qui conseillez-vous ces assurances perte d’emploi ?

Thierry Renard : Je les recommande plutôt à des personnes en freelance, qui ont des contrats depuis peu de temps, des personnes qui seraient dans des secteurs d’activité où l’emploi est compliqué. 

Pour les couples où un des conjoints ayant des problèmes de santé n’est pas assurable, à ce moment-là, tout le risque pèse sur l’autre conjoint emprunteur, je leur conseille également de prendre ce type d’assurance.

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plate-forme de podcast préférée.
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !