Immobilier Deauville : L’agence Boitard, véritable référence locale rejoint Engel & Völkers

MySweet'Immo

Engel & Völkers France met le cap à l’ouest avec l’ouverture d’une agence à Deauville couvrant tout le pays d’Auge.

Engel & Völkers France, déjà présent sur la Côte d’Azur et à Paris, poursuit son développement en ouvrant une nouvelle agence basée au cœur de Deauville, 23 place du Casino. Forte d’une équipe de 15 conseillers immobiliers, l’agence couvre Deauville mais également toute la région de la Côte Fleurie de Cabourg à Honfleur en passant par Villerville, Blonville ou encore Houlgate.

Une synergie des expériences locales et internationales

Pour son arrivée sur la Côte fleurie, Engel & Völkers est accompagné de la famille Boitard, dont l’agence éponyme fait ici figure de référence depuis 1951. Un véritable acteur local ayant participé, au fil des décennies et des générations, au développement de l’élégante station balnéaire.

C’est donc une transmission qui se réalise au 23 place du Casino, un passage de témoin entre JB Boitard, acteur local fort d’une expertise de plus de 70 ans, et le leader de l’immobilier de prestige en Europe, soutenu par un réseau de 900 agences réparties à travers plus de 30 pays et cinq continents.

“La grande famille JB Boitard nous rejoint dans les valeurs profondes qu’incarne Engel & Völkers : passion, exclusivité, compétence.” explique David Scheffler, Président Engel & Völkers France, Belgique, Pays-Bas.

Outres les valeurs, c’est sur le terrain que l’échange entre le groupe Engel & Völkers et la maison JB Boitard a été facilité par une tradition immobilière partagée.

“ Nous avons en commun cette chose si essentielle qui est l’approche du métier: le sens de la discrétion, l’accompagnement client, une attention portée à chaque détail…En un mot: l’immobilier haute-couture”. insiste Alexis Caquet, Directeur Général Engel & Völkers Paris.

Un marché dynamique et de belles perspectives de développement

A la tête des équipes de cette nouvelle agence Engel & Völkers, Sandra Sabah est déjà convaincue par les charmes de la Côte Fleurie, qu’elle connaît depuis l’enfance et où elle a elle-même décidé de vivre. Elle y anticipe de belles perspectives de développement : « Voilà une destination qui a bénéficié du regain d’intérêt pour les résidences secondaires et les espaces verts dans le cadre de la pandémie et des confinements : en 2020, le marché de Deauville a enregistré une augmentation de sa demande de près de 45%”.

Une croissance importante, actuellement portée par une clientèle essentiellement locale : si l’élégante Deauville compte environ 3700 habitants à l’année, elle est une destination de week-end ou de vacances très prisée par une clientèle de l’ouest parisien.

Première place des ventes de pur sang en France, deuxième en Europe, Deauville est aussi célèbre pour ses tournois de polo de premier plan, réunissant les meilleurs joueurs au monde. Un rayonnement international que complète le Festival international du film américain.

Parmi les secteurs prisés au cœur de Deauville, le « Triangle d’or » situé entre l’Hôtel Normandy, l’Hôtel Barrière Le Royal Deauville, et bordé par l’Hippodrome de la Touques : là, de très belles maisons au style anglo-Normand datant de la fin du XIXème siècle sont accessibles à partir de 1500 000 euros pour une belle propriété d’environ 200 m2 très bien entretenue mais avec une petite remise au goût du jour à prévoir. Le prix de ces superbes demeures à la toiture d’ardoise, murs de pierre et colombages peut atteindre jusqu’à 3 millions d’euros. Autre secteur privilégié, le front de mer et ses habitations, le boulevard Cornuché où le prix au mètre carré des résidences peut se négocier entre 8 000 et 10 000 euros si elles disposent de belles prestations. Un appartement vue mer de 70 à 100 m2 se vend quant à lui 10 000 euros du mètre carré.

Offrant des prix légèrement plus abordables, le quartier de l’Hippodrome de Deauville-La Touques, à quelques minutes à pied du centre-ville et des plages, est également très attractif. Une maison de ville d’environ 130m2 peut y être vendue à partir de 820 000 euros. Le prix au mètre carré d’un bel appartement oscillera entre 5 200 euros et 7 000 euros.

Deauville, mais pas seulement

A seulement deux heures de Paris, la région est un véritable havre de paix entre mer et campagne, entre ville, villages et grands espaces… Il y en a pour tous les goûts. » précise Sandra Sabah.

Les pieds dans l’eau depuis les Planches de Deauville, il ne faudra en effet que 10 minutes pour rejoindre, à l’intérieur des terres, des communes telles que Pont-L’Evêque ou Saint-Arnoult au caractère campagne-chic déployant leur centre historique et de très authentiques ruelles commerçantes, des propriétés d’exception, manoirs, ou encore haras, avec de grands espaces.Les maisons de charme avec piscine dans les terres en campagne, se vendent entre 1 500 000 et 2 millions d’euros.

Les communes de Tourgeville et Benerville-sur-mer suscitent quant à elles, un intérêt grandissant du fait de leur proximité immédiate avec les plages. Les amateurs de Golf seront quant à eux séduits par le secteur du Mont Canisy, dont les appartements offrant de très jolies vues sur le pays d’Auge et la mer, sont cédés à des prix au mètre carré oscillant autour des 4 400 euros.Toujours le long des côtes mais plus au nord, Villerville, charmant ancien village de pécheurs séduit également : Engel & Völkers y propose en portefeuille une superbe demeure à plus de 15 millions d’euros.

Plus loin sur la Côte Fleurie, Honfleur, Cabourg ou encore Trouville, petite sœur de Deauville sont également très demandés, avec des prix au mètre carré compris entre 3 000 et 4 800 euros pour une maison à Honfleur (le prix dans les secteurs très appréciés du centre historique pouvant s’envoler à 7 000 euros du mètre), tandis qu’à Trouville, il faudra compter environ entre 4 000 euros et 7 000 euros le mètre carré pour une maison de ville. Un appartement de type 2 ou 3 pièces se négociera quant à lui entre 3 000 euros et 6 000 euros. Sans compter qu’à Trouville aussi, certains quartiers prisés pourront voir leur prix grimper à 8 000 euros du mètre.

A coup sûr, Deauville et la Côte Fleurie représentent un vaste terrain d’expansion pour les équipes Engel & Völkers, qui à partir du 16 Août se lancent à la conquête du marché Normand.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !