Immobilier Grand Paris : Les prix ont augmenté de 24,8% en 5 ans à proximité des gares

Immobilier Grand Paris
© adobestock

Le ralentissement du marché parisien se traduit par une moindre augmentation des prix autour des gares du Grand Paris selon l’Observatoire des prix immobiliers du Grand Paris MeilleursAgents : 2,8% en 1 an.

Les prix de l’immobilier progressent de 2,8% en moyenne en 1 an dans le Grand Paris

Le projet du Grand Paris Express continue de se concrétiser, redessinant la dynamique du territoire francilien. La tendance à la hausse des prix immobiliers dans les quartiers de gare du Grand Paris se confirme. De fait, les prix ont augmenté de 2,8% en 1 an.

Toutefois, le dynamisme autour de certaines stations connaît un léger ralentissement comme en témoigne les prix autour de la ligne 14, récemment prolongée jusqu’à son nouveau terminus Mairie de Saint-Ouen, qui accusent de légères hausses (+1.8% à 1 an), bien en deçà des tendances des mois passés (+4.3% à 1 an au 1er janvier 2021). Ce n’est pas tant l’attractivité du Grand Paris qui marque le pas, il s’agit plutôt d’un ralentissement général du marché parisien observé ces derniers mois, qui se ressent sur l’évolution des prix de ces quartiers de gare.

“Même si certaines stations telles que Bois-Colombes, Nanterre, St-Cloud ou encore Montrouge connaissent un léger ralentissement de leur croissance, l’attractivité du Grand Paris est belle et bien là ! Les prix autour des stations du Grand Paris ont augmenté de 2,8% en un an, une belle évolution comparé aux prix parisiens qui ont baissé de 1,8% sur la même période.” déclare Thomas Lefebvre, directeur scientifique de Meilleurs Agents.

Des hausses de prix 12,6% en 1 an à Saint-Denis

La hausse des prix atteint toutefois Saint-Denis et la ligne 15 continuent de surperformer. Saint-Denis reste la ville où les prix des quartiers de gare augmentent le plus, particulièrement aux stations Stade de France (+12,6% en 1 an) et Saint-Denis Pleyel (+11,1%). En l’espace de 5 ans, la ville a ainsi pu voir ses prix augmenter de +30%, forte de sa position de hub nord du Grand Paris, au croisement des lignes 14, 15, 16 et 17 et aux premières loges des projets de constructions prévus pour les Jeux Olympiques de 2024.

Également, sur la ligne 15, les stations Rueil-Suresnes “Mont-Valérien” (+7,2%), Rosny Bois-Perrier (+6,9%) et Villejuif Louis Aragon (+6,3%) observent les plus fortes augmentations de prix en un an.

“Les stations de la ligne 15 Ouest allant de Pont de Sèvres à Saint-Denis, à l’instar de Rueil-Suresnes Mont-Valérien, ont enregistré une augmentation de 32,4% en moyenne au cours des cinq années écoulées, avec un prix moyen de 6 858€/m2. Cependant, il est intéressant de noter que bien qu’il s’agisse de villes déjà bien desservies, qui résistent aux tendances parisiennes et dont le marché reste dynamique (+4,6% à 1 an vs +2,8% pour l’ensemble de stations du Grand Paris), ces stations connaissent elles-aussi un certain ralentissement : +4,6% à date contre 7,4% au 1er janvier 2021” commente Thomas Lefebvre, directeur scientifique de Meilleurs Agents.

Pour retrouver les prix de l’observatoire des prix immobiliers du Grand Paris, rendez-vous ici.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !