Immobilier Etats-Unis : Mécontent, un acheteur tue son agent immobilier

© Facebook. Soren Arn-Oelschlegel, agent immobilier Long & Long Forster Real & Estate

Agent immobilier … un métier loin d’être de tout repos et surtout risqué ! Soren Arn-Oelschlegel, 41 ans, en a fait les frais. Il a été abattu par un octogénaire mécontent qui avait acheté sans visiter

Albert Baglione, 84 ans, a abattu d’une balle son agent immobilier, Soren Arn-Oelschlegel, parce que la maison de Portsmouth, dans l’État de Virginie, qu’il venait d’acheter, ne collait pas à la description !

Comme l’ont rapporté Fox News et The Independent, Albert Baglione, originaire d’Alabama, venait d’emménager. Seulement, il n’avait pas visité la maison avant de l’acheter. Après son geste, il a lui-même composé le 911. Il a déclaré : « J’ai tiré sur mon agent immobilier ». Lorsque la police est arrivée sur les lieux, l’homme, une arme à la main, s’était retranché chez lui. Elle a tenté de le raisonner. En vain. Un coup de feu a retenti. Et lorsqu’elle est entrée, les deux corps gisaient sur le sol. L’homme s’était donné la mort.

L’agent immobilier ne connaissait pas l’acheteur

Soren Arn-Oelschlegel agent immobilier pour  Long & Foster Real & Estate n’avait même pas vendu cette maison à Albert Baglione. Il ne l’avait même jamais rencontré. L’agent immobilier se serait rendu à la maison de Bolling Road pour aider Albert Baglione car « celui-ci n’était pas satisfait de son achat ». En fait, l’octogénaire voulait « rendre » cette maison, comme on rapporte un objet dans un magasin !

Un homme très apprécié par ses amis et sa communauté

Soren Arn-Oelschlegel faisait du bénévolat dans une association LGBTQ. Il y était très apprécié et était un membre très dévoué. Anéanti, son compagnon, lui a rendu un hommage poignant. « Tu es le meilleur cadeau que Dieu m’ait jamais fait. Merci d’avoir choisi de vivre avec moi. Nos coeurs seront liés à jamais ». Dévastés, ses amis ont réagi sur Facebook, réseau sur lequel il était très actif.

Son amie Meghan a déclaré : « ne pas pouvoir imaginer un monde sans la plus gentille, drôle, amusante et attentionnée des âmes. Tu n’étais pas qu’un ami, tu étais ma famille. Nous avons grandi ensemble et c’était un cadeau tellement incroyable ! » 

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo