Immobilier : Quelles sont villes les plus attractives en 2020 ?

Paris
© adobestock

DRIMKI dévoile les prix moyens au mètre carré observés par type de bien au cours de l’année dernière, en Ile-de-France, ainsi que le nombre de transactions immobilières, mais également les premières tendances de 2021.

Une baisse des achats pour l’Ile-de-France

Selon DRIMKI, le spécialiste de l’estimation immobilière, la région francilienne reste attractive en termes d’immobilier mais elle connaît tout de même un certain délaissement de la part des acheteurs au profit de villes moyennes françaises. En effet, la région a connu une baisse du nombre de transactions en 2020 par rapport à 2019 puisque l’on compte respectivement 215 575 et 171 377 transactions immobilières, soit une baisse de 20%.

L’ensemble des départements de l’Ile-de-France a connu une baisse des transactions. Paris est toujours le département le plus prisé avec 34 171 transactions immobilières (42 802 en 2019), suivi de la Seine-et-Marne avec 24 559 transactions en 2020 contre 27 777 en 2019. Les Yvelines comptabilisent 24 073 transactions (vs 28637 en 2019) suivi du Val-de-Marne avec 19 410 achats en 2020 (vs 22 194), du Val-d’Oise avec 19 110 transactions (vs 20 596), de l’Essonne avec 18 709 ventes (vs 24 340 en 2019) et de la Seine-Saint-Denis avec 15 938 transactions (vs 21807). Les Hauts-de-Seine ont connu une forte baisse avec 15 398 en 2020 contre 27 422 transactions immobilières en 2019.

Les deux pièces : les appartements les plus prisés

Concernant le type de bien immobilier, en 2020,  l’Ile-de-France comptabilise 115 689 transactions immobilières sur des appartements et 55 688 transactions concernent des maisons.

Les appartements de deux pièces ont été les plus prisés en 2020 avec 34 839 transactions pour ce type de bien, suivi des T3 avec 34 400 transactions. 12 appartements de 10 pièces ont été vendus en 2020 dans la région.

1 6345 maisons de 4 pièces ont été vendues au cours de l’année 2020, 14 512 maisons de 5 pièces et 9 413 maisons de 3 pièces. Dans la région, il y a eu 2 maisons de 24 pièces achetées en 2020. 

Paris, Saint-Maur-des-Fossés et Asnières-sur-Seine sur le podium

La ville lumière reste la ville la plus attractive de la région avec 34 171 transactions. Saint-Maur-des-Fossés arrive en seconde position avec 1 884 transactions immobilières en 2020 (1 764 en 2019). Asnières-sur-Seine prend la place de Montreuil et arrive ainsi en troisième position avec 1 553 achats immobiliers (appartements & maisons confondus) en 2020. 

En quatrième place se trouve Boulogne-Billancourt avec 1 548 appartements et maisons vendus, puis Argenteuil (1 401), Montreuil (1 178), Versailles (1 133), Les Clayes-sous-Bois (1 128), Saint-Denis (1 085) et Vincennes (1 070).

Paris et Vincennes, les villes les plus chères

Le prix moyen du m² pour un appartement à Paris est de 10 419 € et reste la ville la plus chère de la région, voire de France. Vincennes possède un prix moyen au mètre carré de 10 044 € pour un appartement et à Boulogne-Billancourt il faut compter environ 9 035 €/m².

Versailles, Montreuil et Saint-Denis ont respectivement un prix moyen au mètre carré de 8 450 €, 6 932 € et 4 387 € pour un appartement, toutes tailles confondues. Les villes d’Asnières-sur-Seine, Saint-Maur-des-Fossés et Argenteuil ont quant à elles un prix moyen au m² pour un appartement de 7 320 €, 5 966 € et 3 807 €.

Concernant les maisons, Vincennes est la ville où les prix de l’immobilier sont les plus élevés avec un prix moyen de 11 215 €/m² suivi de Paris avec un prix moyen de 11 169 €/m².

Saint-Maur-des-Fossés, Asnières-sur-Seine, Boulogne-Billancourt et Argenteuil ont respectivement un prix moyen de 6753 €/m², 8621 €/m², 10 527 €/m² et 3323 €/m² pour une maison.  Le prix moyen au m² pour une maison est de 6 023 € à Montreuil, 8 149 € à Versailles et 3 121 € à Saint-Denis.

Une première ébauche de bilan pour 2021 : les prix continuent de progresser

Bien que l’année 2021 ne soit pas encore totalement finie, nous pouvons d’ores-et-déjà avoir une visibilité du bilan qui se dessine pour 2021, notamment en termes de l’évolution des prix sur ces 12 derniers mois. Au deuxième trimestre 2021, une hausse des prix a été relevée sur l’ensemble des départements de la région francilienne : Paris (+3%), Val-d’Oise (+6,6%), Seine-et-Marne (+ 2%), Essonne (+ 5,1%), Yvelines (+2,3%), Hauts-de-Seine (+6,5%) et Val-de-Marne (+6,4%). La plus haute augmentation à date concerne le département de la Seine-Saint-Denis (+9,6%).

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo