Immobilier Calais : Une ville en bord de mer aux prix abordables

Calais
© adobestock

A 1 423 € du m² dans l’ancien, Calais fait incontestablement partie des villes de bord de mer où les prix des logements sont les plus abordables. Alors, combien ça coûte de devenir propriétaire dans la capitale de la Côte d’Opale?

Il y a une décennie de ça, la sous-préfecture du département du Pas-de-Calais a entrepris de se lancer dans un ambitieux programme de rénovation  de son front de mer avec comme objectif de faire de Calais une station balnéaire incontournable de la Côte d’Opale. Achevés en mai dernier, force est de constater que les travaux, qui ont été menés, ont considérablement valorisé le potentiel du front de mer calaisien, boostant au passage son pouvoir d’attraction.

Pour autant, cette attractivité rehaussée ne semble pas encore se répercuter sur le prix immobilier à Calais, lequel compte parmi les moins élevés des villes françaises en bord de mer. Affichent ainsi des tarifs plus élevés les stations balnéaires nordistes telles que Boulogne-sur-Mer (1 498 €/m²), Dunkerque (1 915 €/m²) mais aussi Dieppe (1 791 €/m²) et  Le Havre (2 122 €/m²), pour ne citer qu’elles. Il est également à noter qu’avec 1 443 € du mètre carré, la moyenne des prix calaisiens est moins élevée que celle du prix au mètre carré dans le Pas-de-Calais, à savoir 1 656 €.

Bon à savoir : à Calais, le  prix de l’immobilier est, en moyenne, 14 % moins élevé qu’il ne l’est dans le département du Pas-de-Calais.

Des prix immobiliers accessibles

Contrairement à ce que l’on constate sur les marchés immobiliers d’autres villes de l’hexagone, le marché immobilier calaisien se distingue par des prix immobiliers relativement homogènes. Comprenez par là qu’en termes de tarifs,  on y relève peu de disparités d’un quartier à l’autre. Bien évidemment, à Calais comme dans toute autre ville côtière, la vue sur mer se paye et fait grimper le prix des logements qui en disposent. Rien d’étonnant, donc, à ce que le front de mer (rue du Maréchal de Lattre de Tassigny, boulevard de la Résistance, rue de la Mer) compte parmi les quartiers les plus prisés de Calais.

Font aussi le plein d’acquéreurs Van-Grutten (rue Auber, rue Hoche ,rue Cambronne) , Fort-Nieulay-Porte de Paris (rue de Casablanca, rue Alexandre Lambert, rue d’Ajaccio), Hôtel de Ville-Lafayette (boulevard Gambetta, rue Vauban, rue du Vic) et l’hyper-centre (rue du Temple, rue de la Tannerie, boulevard Jacquard). Les quartiers Pont du Leu (rue des Antilles, rue du Pérou, rue Pierre Sémard) et Les Cailloux (rue du Maréchal Ney, rue Marceau, rue Kléber) sont également très appréciés des acquéreurs, tout comme le quartier Saint-Pierre (autour de l’église du même nom) dont l’esprit village fait recette. Enfin, l’écoquartier Descartes fait la part belle aux constructions peu gourmandes en énergie et respectueuses de l’environnement.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo