Investissement locatif : Quels quartiers privilégier à proximité des universités et grandes écoles ?

Dans quels quartiers investir à proximité des universités et grandes écoles ? Manuel Ravier et Mickael Zonta, co-fondateurs de Investissement-locatif.com, analysent la demande immobilière pour la location aux étudiants.

Co-fondateurs : à gauche Manuel Ravier, à droite Mickael Zonta

© DR. InvestissementLocatif.com _ Manuel Ravier - Mickael Zonta co-fondateurs

 0
Temps de lecture estimé : 5 min

Les investisseurs immobiliers s’intéressent particulièrement à l’investissement aux petites surfaces et colocations parce que ces types de logements affichent les meilleures rendements locatifs du marché.

La demande locative est forte sur le public des étudiants, d’autant plus lorsque l’on sait que les résidences étudiantes (CROUS) ne disposent pas assez de logements par rapport à la demande existante, seulement près de 170 000 logements sont disponibles en CROUS.

La colocation est également un type de logement privilégié par les étudiants : économique et convivial pour les locataires. Du point de vue des propriétaires, la colocation permet de limiter les risques grâce à la multiplicité des locataires et permet également de bénéficier de plusieurs loyers.

L’étude menée par Investissement-locatif.com concerne les villes étudiantes françaises :

  • Paris
  • Lyon
  • Marseille
  • Bordeaux
  • Lille
  • Nantes
  • Rennes
  • Toulouse
  • Montpellier
  • Rouen
  • Saint-Etienne
  • Metz
  • Nancy
  • Reims

Paris, 720 00 étudiants : Où investir ?

Paris est une ville appréciée par les étudiants, elle compte plus de 720 000 étudiants et 13% d’entre eux sont internationaux. La hausse de la population étudiante est forte avec +19,60% d’étudiants en 10 ans.
La réputation de ses établissements d’enseignement supérieur, son pouvoir d’attraction et l’attractivité des diplômés en France mais aussi à l’étranger font d’elle une ville sûre quant à la demande étudiante.

Trois de ces établissements d’enseignement supérieur sont répertoriés dans le classement mondial des universités THE (Time Higher Education).

  • Institut Polytechnique de Paris
  • Université Paris-Sorbonne
  • PSL Université Paris

Pour exemple, l’achat d’un studio dans le 11e arrondissement (rue Godefroy Cavaignac) coûterait 361 440 €. Le bien rapporterai 14 400 € de revenus locatifs annuels soit 3,98% de rentabilité brute.

Lyon, 2e meilleure ville étudiante

Avec près de 175 000 étudiants, Lyon a été classé seconde meilleure ville étudiante selon le site l’Etudiant pour 2021/2022. La qualité de la formation et l’offre variée font de la métropole un cadre parfait pour étudier. Grâce au nombre de services culturels très abondants qui comprend plus de 800 musées, bibliothèques, festivals et autres lieux culturels, les étudiants se réjouissent d’une vie étudiante animée. Le taux d’insertion à la suite d’un master participe à faire de la ville un environnement paisible.

Avec un prix moyen au m² de 5 300 € investir dans un studio ou une colocation dans l’un des quartiers ci-dessus est donc très rentable. En effet, un T4 de 65 m² dans le 8e arrondissement (rue Thomas Blanchet) est disponible à l’achat pour 298 750 €. Annuellement, il rapporte 17 100 € de revenus locatifs soit une rentabilité brute de 5,72%.

Aix-Marseille Université, plus grande concentration d’étudiants

Marseille est reconnue pour accueillir Aix-Marseille Université (AMU), l’une des universités qui regroupe le plus grand nombre d’étudiants en France (plus de 70 000). L’offre de formations est large puisqu’elle comprend plus de 2000 formations d’enseignement supérieur. Le réseau de transport RTM permet aux étudiants de se rendre facilement dans les différents campus des écoles et sur les différents lieux culturels. Le climat est aussi un atout de taille qu’on ne peut pas nier.

Dans Marseille, rue Adolphe Thiers dans le 1er arrondissement, un T3 de 54 m² est disponible à l’achat pour 170 342 €. Il rapporte annuellement de revenus locatifs aux alentours de 12 600 € soit une rentabilité brute de 7,4 %.

Bordeaux, où investir ?

La métropole de Bordeaux dispose de nombreux établissements d’enseignement supérieur tel que l’Université Bordeaux Montaigne ou l’Institut polytechnique de Bordeaux. Toutes les formations sont représentées : domaines technologiques, ingénierie, politique, de nombreuses écoles de commerce, d’hôtellerie, d’art…

Le cadre de vie agréable qu’offre la ville en fait sa renommée, les étudiants pourront bénéficier d’une haute qualité de vie. À Bordeaux, Cour de la Somme Nansouty, un studio de 21.5 m2 est à vendre 168 793 € et rapporte en revenus locatifs annuels 8 400 € soit un rentabilité brute de 4,98 %.

Lille, ville étudiante reconnue

Lille accueille chaque année plus de 100 000 étudiants qui ne cessent de présenter la ville comme étant chaleureuse et proposant un choix divers et variés en termes de formations. Elle héberge trois universités qui figurent dans le classement QT Top Universities parmi les 500 meilleures. Le réseau de transport lillois est telle qu’il est facile de rejoindre Roubaix ou Tourcoing en tramway. Sa localisation donne aux étudiants la possibilité de voyager à petits prix et rejoindre Londres, Bruxelles et Paris en 1 heure.

Rue de la Plaine Moulins à Lille un T1 Bis (26.7 m2) est disponible pour 156 447 €. Cela donne ainsi une rentabilité de 5,06 % soit des revenus annuels locatifs de 7 920 €.