Immobilier Occitanie : La région accuse une baisse du nombre des transactions en 2021

Combien coûte un logement dans l’Hérault ? A Nîmes ? Montpellier ? Dans le dans le Lot, l’Ariège, l’Aveyron ou la Lozère ? DRIMKI fait le point sur les prix et le nombre de transactions réalisées l’année dernière.

Vue aérienne de Montpellier dans l'Herault

© adobestock

DRIMKI fait le point sur l'état du marché immobilier en Occitanie

Temps de lecture estimé : 3 min

Une baisse des achats immobiliers pour la région Occitanie

La région occitane reste attractive en termes d’immobilier mais elle connaît tout de même un certain délaissement des acheteurs dans la plupart des départements qui la composent selon l’analyse réalisée par DRIMKI . En effet, la région a connu une baisse du nombre de transactions en 2021 par rapport à 2020 puisque l’on compte respectivement 84 670 et 113 150 transactions immobilières, soit une baisse de 25%.

Quasiment l’ensemble des départements de l’Occitanie ont connu une baisse des transactions sauf trois d’entre eux ! En effet, l’Ariège comptabilise 3 596 transactions en 2021 (vs 2 929 en 2020), le Gers compte 3 011 ventes (vs 2 934 en 2020) et le Gard recense 15 579 transactions en 2021 (vs 13 022 en 2020). 

L’Hérault en tête des départements les plus recherchés

L’Hérault est toujours le département le plus prisé de la région avec 23 370 transactions en 2021 ( 26 640 en 2020), suivi de la Haute-Garonne avec 14 290 transactions immobilières contre 26 491 en 2020. L’Aude compte 7 205 transactions (vs 8101 en 2020), suivi des Hautes-Pyrénées avec 3 955 ventes (vs 4302 en 2020), du Tarn-et-Garonne avec 3 716 transactions en 2021 (vs 3989 en 2020), des Pyrénées Orientales avec 3 279 ventes (vs 10 555), du Tarn avec 3 278 transactions immobilières (vs 5 745 en 2020). Quant à l’Aveyron, ce département a connu 1 667 transactions en 2021 (vs 4 537 en 2020). Le Lot compte 1 107 ventes en 2021 (vs 2 882) et la Lozère 630 transactions (vs 1 076 en 2020).

L’Hérault et la Haute-Garonne, les départements aux prix les plus élevés au m²

Le prix médian au m² pour un appartement dans l’Hérault est de 3 940€ et de 2 730€ pour une maison. A Montpellier, il faut compter 3 394€/m² pour un appartement et 2 380€/m² pour une maison. Pour un appartement en Haute-Garonne, le prix médian est de 3 660€/m² tandis que pour une maison il est de 2 690/m². Pour sa préfecture Toulouse, il faut compter 3 844€/m² pour un appartement et 4 253€/m² pour une maison.

2 700€/m² correspond au prix médian pour un appartement dans la Gard tandis que le prix médian pour une maison gardoise est de 2 380€. Un appartement à Nîmes coûte environ 2 180€/m² et une maison environ 2 663€.  Du côté du département des Pyrénées Orientales, un appartement se vend aux alentours de 2 360/m² et une maison, 2 340/m². Une maison perpignanaise coûte environ 1 979€/m² et un appartement se vend environ 1 591€/m².

Le prix médian d’un appartement dans l’Aude est de 1 940€/m² et celui d’une maison est de 1 780€/m². Pour un appartement dans le Tarn, il faudra débourser environ 1 920€/m² et 1 780€/m² pour une maison. Il faut compter respectivement 1 900€/m² et 1 870€/m² pour un appartement et une maison dans le Tarn-et-Garonne. Un appartement gersois s’achète environ 1 570€/m² et 1 600€/m² pour une maison.

Autour de 1500€/m² dans le Lot, l’Ariège, l’Aveyron et la Lozère

Pour le reste des départements, il faut compter respectivement 1 560€/m², 1 490€/m², 1 730€/m² et aussi 1 730€/m² pour un appartement dans le Lot, l’Ariège, l’Aveyron et la Lozère. Pour une maison, il faut débourser respectivement 1 620€/m², 1 340€/m², 1 240€/m² et 1 340€/m² dans les départements du Lot, de l’Ariège, de l’Aveyron et de la Lozère. En Hautes-Pyrénées, il faut compter 1 460€/m² pour un appartement et 1 420€/m² pour une maison.

Les éléments ci-dessus émanent d’un analyse réalisée par DRIMKI  sur les prix moyens au mètre carré observés par type de bien au cours de l’année écoulée, ainsi que le nombre de transactions immobilières.
Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo