Immobilier de prestige Bourgogne-Franche-Comté : Les prix sont orientés à la baisse

Focus sur le marché de l’immobilier de prestige en région Bourgogne-Franche-Comté avec le Groupe Mercure Forbes Global Properties.

Le Château de Pierreclos en Bourgogne

© adobestock

Le Château de Pierreclos en Bourgogne

 0
Temps de lecture estimé : 5 min

Prix de vente moyen d’un bien de prestige en Bourgogne- Franche-Comté : 750 000 €

Durant le premier semestre 2022, le prix de vente moyen d’un bien de prestige observé au sein de l’agence Mercure Bourgogne-Franche-Comté était de 750 000 €.

La clientèle est constituée essentiellement des couples entre 45 et 65 ans, souvent des cadres supérieurs ou des chefs d’entreprise qui changent de vie. Crise sanitaire oblige, les acquéreurs cherchent à quitter les grandes métropoles telles que Paris ou Lyon, tout en restant à une distance raisonnable des grandes villes. Ils veulent télétravailler, de gagner en qualité de vie et de bénéficier d’une surface plus importante.

La clientèle étrangère est essentiellement suisse, allemande, ou provenant du Bénélux, compte tenu de la proximité géographique.

On constate néanmoins beaucoup moins d’acquéreurs anglais qu’auparavant. Généralement, l’acquisition de ces biens patrimoniaux vise un usage privé et familial. Dès lors qu’elle est liée à une activité professionnelle, la localisation devient primordiale.

Vers une baisse des prix de l’immobilier en fin d’année

La région est attractive, à distance raisonnable entre Paris et Lyon, avec une proximité avec la Suisse et l’Allemagne. Un manque de biens à la vente est constaté, mais récemment on assiste surtout à un ralentissement du marché : crise ukrainienne, inflation, augmentation du coût des matières premières (aspect important en cas d’acquisition d’un bien nécessitant des travaux), augmentation des taux d’emprunt bancaire… Un fort attentisme est donc constaté.

Certains propriétaires ont toujours des prétentions financières élevées, espérant surfer sur l’engouement post-Covid, alors que les prix n’augmentent plus significativement depuis quelques mois.

Compte tenu de la situation actuelle, il n’y a aucune raison, a priori, pour que la situation s’améliore sur le second semestre. « On s’attend donc à une baisse des prix pour la fin de l’année et beaucoup d’incertitudes, explique le groupe Mercure dans sa note de conjoncture. Il est recommandé aux propriétaires vendeurs, de vendre maintenant, quitte à faire un geste sur le prix.« 

Moins d’acquéreurs anglais pour les biens patrimoniaux

Les acquéreurs des biens patrimoniaux sont généralement des chefs d’entreprise, des cadres supérieurs ou exerçants des professions libérales. On observe également la présence d’une clientèle étrangère aisée, principalement suisse, allemande, ou du Bénélux, pour ce qui concerne la Bourgogne et la Franche-Comté.

Les biens recherchés sont des propriétés datant des XVe-XVIIIe siècles, idéalement classés ou inscrits Monument Historique (intérêt fiscal et patrimonial pour des Français, parfois cependant un obstacle pour les étrangers). Les acquéreurs privilégient des biens avec un minimum de 5 hectares de parc, faciles d’accès et dans des zones géographiques prisées.

2 biens à vendre ou vendus en région Bourgogne-Franche-Comté

Château inscrit Monument Historique de 420 m² habitables sur 3 niveaux : à vendre- 1 290 000 €

Entre Dole et Besançon, à l’orée d’un village, ce château inscrit au titre des Monuments Historiques , construit au XVIIème siècle, a été remanié fin XVIIIème – début XIXème siècles dans un style néo-classique. Les grandes baies permettent un intérieur très lumineux, deux ailes ont été ajoutées au corps central, et la façade et les décors intérieurs ont été transformés dans un style Directoire néo-classique. D’environ 420 m² habitables sur 3 niveaux, le château comprend une quinzaine de pièces principales dont huit chambres.

A cela s’ajoutent plusieurs dépendances (logement indépendant, anciennes écuries, garages, atelier, bûcher…) et un parc romantique à l’anglaise. D’une surface d’environ 3,7 hectares, il est partiellement clos et comporte un ruisseau, de la rocaille, une fontaine et une pièce d’eau. Il dispose également de deux portails.

Vendu 650 000 € : propriété historique du XVIème siècle, à 12 kilomètres au nord de Lons-le-Saunier

Dans un village du vignoble des Côtes du Jura, cette propriété historique du XVIème siècle, inscrite au titre des Monuments Historiques, comprend une demeure d’environ 455 m² habitables en une quinzaine de pièces principales dont 8 chambres, un ensemble de communs et une chapelle attenant en retour d’ailes formant cour intérieure. S’y trouvent également un pigeonnier, une serre, mais aussi un parc arboré d’environ 1,3 hectare. La demeure a conservé de nombreux éléments d’origine (cheminées, plafonds à la Française, boiseries, etc…). Elle nécessite des travaux de rénovation ainsi que de mise aux normes de confort actuelles.

Située dans un bourg d’environ 1200 habitants avec commerces et services, au cœur de la Côte viticole du Jura, elle est à environ 12 kilomètres au nord de Lons-le-Saunier, 90 kilomètres de Dijon, et 135 kilomètres de Lausanne. Elle est également située à environ 5 kilomètres accès autoroute A39.

Les données ci-dessus émanent d’une étude réalisées par le groupe immobilier Mercure portant sur le bilan de l’immobilier de prestige au 1er semestre 2022 et les perspectives pour la fin de l’année et pour 2023.