Rhône: effondrement partiel d’un immeuble, pas de victime ni de blessé

Un immeuble situé à Chaponost (Rhône) s’est partiellement effondré mercredi matin, ont indiqué les pompiers, précisant qu’aucune victime ni aucun blessé n’était à déplorer.

© AFP

Cet événement se produit quelques jours à peine après le drame de Lille (notre photo), lorsque deux immeubles de trois étages, dont l'un était en travaux, se sont écroulés dans une artère commerçante du centre-ville, faisant une victime.

 0
Temps de lecture estimé : 1 min

À peine quelques jours après le drame de Lille, un nouvel immeuble s’est partiellement effondré ce matin à Chaponost, commune située dans le département du Rhône.

« Nous sommes intervenus peu après 7H00 du matin pour un effondrement partiel d’un immeuble d’habitation en structure pisée [murs en terre crue compactée] qui comprend quatre appartements au premier étage avec combles et un commerce au rez-de-chaussée« , a précisé à l’AFP le lieutenant-colonel Laurent Meunier, sapeur-pompier du Rhône, confirmant une information du quotidien régional Le Progrès.

« Nous avons évacué quatre personnes à notre arrivée et une personne manquait à l’appel, mais il se trouve qu’elle est en déplacement, donc pas sur place« , a-t-il rapporté.

Le bâtiment, situé dans une rue du centre-ville de l’agglomération, « s’est probablement effondré vers 3H30 du matin« , a indiqué le pompier, expliquant que les locataires ont entendu « un grand bruit », qu’ils ont regardé « côté rue », mais, n’ayant rien vu d’anormal, « ils se sont recouchés ».

Un périmètre de sécurité a été mis en place et des mesures de sécurisation de l’immeuble étaient en train d’être réalisées mercredi matin par la cinquantaine de sapeurs-pompiers dépêchés sur l’événement. « L’autre partie du bâtiment menace de s’effondrer donc les locataires, actuellement pris en charge par la mairie, ne pourront pas réintégrer » l’immeuble, a conclu cette même source.

Rappelons que samedi matin, à Lille, deux immeubles de trois étages, dont l’un était en travaux, se sont écroulés dans une artère commerçante du centre-ville, faisant une victime malgré l’évacuation de la plupart des habitants.