Et si vous alliez dormir chez… Claude François ?

Comme nous l’apprend le site internet Sudinfo une partie du Moulin de Dannemois où vécu le chanteur sera transformée en hôtel.

Alerte aux inconditionnels de Claude François et ses Claudettes. Si leur souhait le plus cher était un jour de résider dans le légendaire Moulin de Dannemois, dans l’Essonne, il est sur le point de se réaliser. Cette demeure où vécut durant 14 années Claude François est sur le point d’être réaménagée en hôtel, selon le quotidien Sudinfo, 40 ans après la disparition du chanteur. Le Moulin de Dannemois abrite depuis déjà plusieurs années un musée consacré à la star.

La demeure du XIIème siècle acquise par Claude François en 1964 avait à l’époque fait l’objet de travaux faramineux afin de recréer une maison « à l’américaine », avec un jardin à l’anglaise, une piscine chauffée et sonorisée copiée sur celle d’Elvis Presley, un sauna, et une salle de cinéma. À sa mort, en 1978, la propriété passera de mains en mains avant d’être rachetée en 1998 par Marie-Claude et Pascal Lescure, fan de Cloclo, qui la transformeront en véritable lieu de pèlerinage à la mémoire de l’artiste. Aujourd’hui, c’est leur fils, Julien Lescure, copropriétaire du bien, qui annonce la transformation d’une partie de la maison en hôtel dans les colonnes de Sudinfo.

Jusqu’à 300 euros la nuit

Dès septembre, les premiers travaux devraient être entrepris afin de créer entre 14 et 17 chambres de luxe avec vue sur le jardin et un accès à la piscine au bord de laquelle Claude François avait ses habitudes. D’autres pièces seront également ouvertes aux touristes de passage comme la bibliothèque de l’artiste, sa salle de cinéma ou celle dédiée aux jeux, dès que l’ensemble sera remis en l’état. Selon Julien Lescure, l’hôtel devrait ouvrir ses portes entre « fin 2019 et début 2020 . Prix moyen de la nuitée ? Entre 60 et 80 euros pour une chambre standard et quelques 250 à 300 euros pour les suites.

Le Moulin de Dannemois, résidence principale du chanteur, est un lieu chargé d’histoire pour les fans et dans la carrière de l’artiste. C’est entre ces murs que Claude François rédigea en 1967 la chanson, Comme d’habitude, après sa rupture avec France Gall. Un tube qui sera par la suite repris par l’une des idoles de l’artiste, Franck Sinatra.

© SweetRédaction