[Je me lance ! ] Quels documents demander lorsqu’on achète en copropriété ?

PV d’assemblée générale, état daté, bilan comptable… Acheter en copropriété n’est pas de tout repos et nécessite une grande vigilance sur les documents qui vous sont fournis.

L’enquête de tout bon acquéreur ne s’arrête pas une fois le bien idéal découvert. Encore faut-il, lorsqu’il s’agit d’un appartement en copropriété, inspecter en détail les moindres aspects du logement. Pour ce faire, un grand nombre de documents sont à réclamer au vendeur ou au syndic de copropriété.

Tout d’abord, le règlement de copropriété. Très important, ce texte vous donnera toutes les informations sur ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire dans l’immeuble… ou au sein de votre appartement. Certains règlements interdisent, par exemple, la pratique de la location saisonnière ou encore le changement des volets ou des revêtements de sol.

Autre document capital pour votre acquisition : l’état daté. Ce dernier contient toutes les informations sur le montant des charges courantes (ascenseur, entretien de l’immeuble…). Leur coût dépendra de l’usage que vous faites des parties communes et de la superficie de votre bien. Si l’état daté est rédigé par le syndic, c’est au vendeur de payer pour l’élaboration dudit document qui sera remis à l’acquéreur.

Gare aux travaux !

Lorsque vous visitez le bien, soyez attentif à l’état de vétusté des parties communes. S’il y a des défauts, vous pouvez être sûr qu’ils viendront un jour ou l’autre s’inviter à la table des négociations lors d’une prochaine assemblée générale des copropriétaires. N’hésitez d’ailleurs pas à demander au syndic le bilan comptable de la copropriété ainsi que les PV des dernières AG. Si des travaux sont en préparation, vous l’apprendrez dans le carnet d’entretien de la copropriété et ces derniers seront à votre charge.

Une copie du diagnostic technique global de la copropriété, s’il y en a eu un, vous sera également remis. Ce document vous permettra de tout savoir sur l’état de l’immeuble (plomb, amiante, performance énergétique…) et ainsi de négocier, le cas échéant, des décotes sur le prix de vente. Enfin, n’oubliez pas de récupérer la fiche synthétique de la copropriété. Elle délivre toutes les informations à savoir sur le fonctionnement de la copro’ et sur l’état de l’immeuble.

© Ludovic Clerima
Era France

MySweet’Newsletter

Chaque semaine