Paris Fibre

« Dans l’immobilier, l’humain sera toujours déterminant ! », François Gagnon

La révolution numérique s’impose à nous. Mais elle ne fait pas tout. L’analyse de François Gagnon, président ERA Europe et ERA France.

La révolution numérique s’impose à nous. Elle impacte tous les métiers, et bouleverse notre quotidien. Néanmoins, nous, agents immobiliers ne sommes pas des robots et nos clients non plus. Notre métier repose sur le contact humain et non sur les algorithmes.

Nous assumons une mission de service et de conseil, fondée sur l’empathie et l’envie de satisfaire nos clients dans leur projet immobilier. Pour l’accomplir, nous nous appuyons certes sur des outils externes, qui nous aident dans notre quotidien, et nous permettent d’être plus efficaces et de mieux servir nos clients.  Mais, laissons la machine accomplir à notre place les travaux répétitifs et consacrons ce temps gagné à perfectionner la prestation que nous devons aux personnes qui franchissent la porte de nos agences et qui ont besoin de nos connaissances et compétences.

Il y a cependant des choses que nous ne pouvons pas externaliser, c’est notre rôle de conseil, et de préconisation.  La technologie évolue vite, se complexifie, tandis que notre rôle reste lui pérenne et indispensable.

La preuve par l’exemple. Lors de notre dernière Convention ERA Internationale à Las Vegas, un agent immobilier m’a confié avoir réalisé une des meilleures ventes de toute sa carrière. Il a reçu un jour un email d’une personne à la recherche d’un bien d’exception détaillant les prestations recherchées. Ce même message a été envoyé à 4 autres agences. Une des agences contactées n’a jamais répondu, les trois autres ont envoyé immédiatement un message automatique disant qu’elles faisaient le nécessaire et prendraient contact avec elle dans les plus brefs délais. Pour sa part l’agent ERA a pris la peine de contacter par téléphone la personne cinq minutes après avoir reçu sa demande, pour échanger de vive voix avec elle. Cela a abouti sur un rendez-vous physique et sur un achat immobilier.

Parallèlement, pensez-vous que les conseils médicaux que l’on peut retrouver sur Internet peuvent remplacer la visite chez un médecin ? La réponse est non. Bien que la technologie donne accès à de nombreuses informations, nous ne sommes pas prêts, et ne serons peut-être jamais, à nous passer du contact humain. L’intelligence artificielle dépend de données déterminées, mais ne peut pas comprendre et intégrer des situations complexes où il faut faire preuve de créativité et de compassion, afin d’interpréter les opinions, les pensées et les inquiétudes de nos clients.  Notre métier est donc un métier qui a toujours de l’avenir. Quand nos clients seront eux, robotisés, uniformisés, homogénéisés, il sera temps de s’inquiéter. En attendant, continuons de dessiner notre avenir, et de pratiquer la profession humainement !

© SweetRédaction