Pourquoi investir dans les SCPI en 2018 ?

Vous vous demandez s’il n’est pas trop tard pour investir dans la papier ? Non, répond Paul Bourdois. Voici l’analyse du cofondateur de France SCPI.

2018, année parfaite pour épargner en  pierre papier

Même si l’année 2018 est déjà bien entamée, il ne se passe pas un jour sans qu’on nous demande, chez France SCPI, s’il est encore pertinent d’investir dans les SCPI en 2018, s’il n’est pas trop tard ou s’il n’y a pas une bulle prête à éclater au-dessus de la tête des SCPI ? Au-delà de tous les avantages de la SCPI (dilution du risque locatif, faible ticket d’entrée, mutualisation de l’investissement, etc.), la réponse est sans appel. 2018 est une année parfaite pour investir sur la pierre papier et on vous explique pourquoi.

Des rendements supérieurs à 4%

Tout d’abord, pour le rendement. Il aura été en moyenne de 4,43% en 2017 et même si les performances passées ne présagent pas de l’avenir, ce taux de distribution 2018 devrait être semblable. Chez France SCPI, nous constatons une appréhension liée à la baisse constante de ce taux depuis le début des années 2010. Nous rappelons toujours que le rendement servi aux épargnants est directement lié aux loyers perçus par la SCPI. Il est donc simple de comprendre que ce loyer a peu de chance de tomber à 0. Trop de personnes oublient que le sous-jacent des SCPI est immobilier avec des locataires bien réels qui occupent les biens avec des adresses géolocalisables. Depuis 20 ans, période chahutée sur les marchés, le rendement moyen n’est jamais passé en dessous des 4% comme il n’a jamais surpassé les 8%, bande passante rassurante pour tous les investisseurs.

Un placement finançable à crédit

Ensuite pour le crédit. La SCPI est le seul placement financier, même si son sous-jacent est immobilier, pour lequel il est possible et cohérent d’emprunter. Les loyers couvrent ainsi une partie des mensualités pour un effort d’épargne final réduit. Il vous sera en effet très compliqué de convaincre votre banquier de financer un achat d’OPCVM en assurance-vie. Au-delà de l’effet de levier évident du crédit, emprunter n’a jamais été si bon marché et on devine que cela ne va pas durer ad vitam aeternam. Le crédit représente un argument de poids pour investir aujourd’hui dans les SCPI.

Pour profiter de la croissance

Enfin les chiffres de 2017 sur la croissance française sont extrêmement positifs. Nous le savons, lorsque l’économie va bien, les entreprises françaises investissent et ont nécessairement besoin d’accroitre leurs capacités de locaux pour les salariés. Ces besoins s’expriment souvent par la location de nouveaux biens répondant aux nouvelles normes énergétiques. Ces biens réhabilités sont la spécialité de nombreuses SCPI. Il est également important de noter depuis quelques années l’émergence de chantier de grande ampleur comme celui du Grand Paris ou des Lignes Grandes Vitesses offrant des opportunités immobilières sur lesquelles les SCPI savent se positionner.

© mysweetimmo/adobestock