Et si on arrêtait de naviguer à l’aveugle sur les réseaux sociaux ?

Jean-Philippe Larger est un pro des réseaux sociaux : il nous délivre aujourd’hui quelques tuyaux pour nous aider à augmenter notre efficacité sur ces canaux incontournables.

Facebook, Twitter, LinkedIn, et même Instagram… tous les pros savent qu’il est désormais impossible de se passer des réseaux sociaux pour accroître la réputation de son business. Mais passée cette évidence, il faut bien admettre une autre réalité : nous sommes souvent un peu perdus face à ces sites, leurs particularités, leurs publics… On a donc demandé à Jean-Philippe Larger, conseiller en communication marketing au 15 800 abonnés Twitter, de nous aider à y voir plus clair.

Toujours adapter ses réseaux à son entreprise

En matière de réseaux sociaux, la quantité n’est pas gage de qualité. Il ne sert à rien de multiplier les sites pour se faire plus connaître ! « La communication doit s’adapter au sujet que vous traitez et à la philosophie de votre entreprise », prône Jean-Philippe Larger.

Définir ses sujets, et s’y tenir

Face à la multiplication des sources d’information, vous devez pouvoir être identifiable rapidement. Votre stratégie numérique doit commencer par un travail de réflexion : de quels sujets vais-je parler, et comment vais-je le faire ? Charge à vous ensuite de vous tenir strictement à cette charte, pour créer votre identité numérique. Jean-Philippe Larger met également en garde contre la tentation de proximité que vous pouvez vouloir tisser : « Sur vos comptes professionnels, il faut vous en tenir à votre métier et à son actualité, et ne pas partager de choses personnelles ou qui concernent votre vie privée ! »

Quand et combien poster ?

Il n’existe aucune règle inscrite dans le marbre et universelle, nous prévient le spécialiste. « En fonction des sujets que vous choisissez de traiter, une publication par jour peut être suffisante », affirme Jean-Philippe Larger.  On sait également que certains jours et certaines heures sont plus propices que d’autres pour poster. Même si chaque situation est unique et mérite un audit de vos réseaux sociaux, Jean-Philippe Larger délivre tout de même quelques repères : le lundi matin et le samedi après-midi sont des heures creuses, où il est inutile de s’escrimer. En revanche, le dimanche et le mercredi matin réunissent beaucoup d’internautes !

Enfin, ultime erreur à éviter, les logiciels qui partagent instantanément sur les réseaux ce que vous publiez sur votre site. Ils sont souvent inefficaces, voire contre-productifs. Le mieux reste de rédiger manuellement chacun de vos posts !

© mysweetimmo/adobestock
Era France