Servitude de passage et canalisations : ce que dit la loi

Une servitude de passage permet-elle la pose de canalisations ? La direction de l’information légale et administrative (premier ministre) fait le point.

Une servitude de passage ne permet de faire passer des canalisations dans le sous-sol du terrain concerné que si le titre instituant celle-ci le prévoit. C’est ce que rappelle la Cour de cassation dans sa décision du 14 juin 2018.

À la suite de la division d’un terrain, une société de construction qui bénéficiait d’une servitude conventionnelle de passage revendiquait le droit d’y faire passer les réseaux destinés à desservir les constructions à venir. Les propriétaires du terrain s’y opposaient.

La cour d’appel avait reconnu au bénéfice de cette société une servitude de passage avec le droit d’y faire passer des réseaux en sous-sol. Elle avait considéré que les terrains concernés devant recevoir des constructions destinées au logement, leur desserte s’étendait aux besoins inhérents à toute construction.

Mais l’arrêt est cassé. Pour la Cour de cassation en effet, une servitude de passage ne donne le droit de faire passer des canalisations dans le sous-sol de son assiette que si le titre instituant cette servitude le prévoit. Or l’acte créant la servitude ne le prévoyait pas.

Il ne faut pas confondre servitude de passage et droit de passage. La servitude de passage implique une contrainte imposée à un propriétaire de faire passer quelque chose par son terrain, en faveur de quelqu’un, propriétaire d’un autre bien. Le droit de passage indique la possibilité pour un propriétaire de passer chez quelqu’un, sur sa propriété, pour pouvoir rejoindre sa maison ou son terrain.

Vous pouvez également écouter notre juriste nous parler de la servitude de passage, dans le « Coup de Fil du droit », à retrouver ici.

Vous voulez en savoir plus ? Rendez-vous sur Légifrance

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !