Et si vous vous laissiez tenter par une luxueuse maison container ?

Durable, solide, peu coûteuse, écologique, modulable, design….La maison container (ou conteneur) parvient à conquérir de plus en plus d’acheteurs.

Si l’on vous dit « container », arrive forcément dans votre esprit l’image de plusieurs dizaines d’immenses caisses métalliques, empilées les unes sur les autres, et voguant sur un cargo au milieu de l’océan. Détrompez-vous. Le container ou conteneur n’est plus uniquement destiné à un rôle de contenant de marchandises à expédier. Désormais il devient habitable, voire luxueux.

Des habitats durables

Le tout premier brevet qui prévoyait de rendre habitable un conteneur date de 1965. Et le marché des maisons conteneurs de luxe n’en finit pas de grimper en flèche. Plusieurs raisons peuvent expliquer cet engouement. La principale, c’est la durabilité. Thomas A. Kligerman, associé chez Ike Kligerman, cabinet d’architectes basé à New-York et San Francisco, souligne que la durabilité est l’un des principaux attraits des maisons conteneurs de luxe aujourd’hui. En effet, il y a 20 millions de conteneurs qui voyagent sur les flots, et « 300 millions de conteneurs inutilisés sont simplement placés dans des décharges » d’après la chaîne CBS. « Pourquoi ne pas réutiliser quelque chose plutôt que d’utiliser des ressources pour en créer de nouvelles » s’interroge Thomas A. Kligerman.

The Beach Box, Amagansett, New York (Coldwell Blanker)

La société d’architectes Kligerman vient de terminer un projet, basé sur l’utilisation de conteneurs de transit. Certes le design n’est pas haut de gamme. Mais cela illustre le potentiel luxueux dont disposent ce type d’habitations. «Nous avons récemment construit une patinoire de hockey privée sur une propriété de 70 acres du Maryland», a déclaré Thomas A.Kligerman, il ajoute «bien que ce ne soit pas forcément luxueux – il fait rarement plus de 30 degrés à l’intérieur – c’est certainement un luxe d’avoir sa propre patinoire. Pourquoi ne pas réutiliser quelque chose plutôt que de se servir des ressources pour créer de nouvelles ? »

The Beach Box, Amagansett, New York, intérieur (Coldwell Banker).

Si l’idée est de réutiliser ce qui existe déjà, les coûts de construction s’en ressentent. «Il est nettement moins coûteux d’acheter des conteneurs abandonnés ou retirés que des matériaux traditionnels», a déclaré Jeffrey Dungan, du cabinet Jeffrey Dungan Architects. « Ils sont également solides et durables, car ils sont conçus pour résister aux intempéries en mer » ajoute-t-il, « les maisons peuvent atteindre jusqu’à six étages sans renforcement important et sont plus rapides à construire que les maisons conventionnelles. Les murs, les sols et les plafonds sont déjà construit, il vous suffit d’isoler ». D’après lui, la première maison conteneur en Irlande a été construite en trois jours ! 

Incubo House, Costa Rica (Coldwell Banker).
© Andreane Meslard
Era France