L’immobilier parisien, l’un des plus chers au monde

Si Londres conserve la première place, elle est suivie de près par la capitale française ainsi que Tokyo, selon une étude réalisée par le réseau d’agences immobilières Century 21.

Quel genre de bien immobilier peut-on s’offrir pour 300 000 euros ? C’est la question que s’est posé le réseau d’agences immobilières Century 21 en l’appliquant à l’échelle mondiale. Ainsi, au Cap, en Afrique du Sud, il est possible d’acquérir une villa luxueuse de 600 m² avec cette somme. « Le pays a beau être l’un des territoires les plus dynamiques du continent, le montant moyen d’une maison en Afrique du Sud est de… 60 000 € », rapporte Century 21. Elle est devant Tirana, en Albanie, ville la plus abordable d’Europe où l’on peut avoir jusqu’à 500 m² avec 300 000 euros.

Les prix varient fortement en fonction des pays, parfois au sein du même continent comme l’observe Century 21 : «  En Amérique du Sud, les prix sont majoritairement orientés à la baisse ou restent stables. Il existe des écarts de prix allant du simple au double selon les pays. Avec 300 000 €, à Buenos Aires en Argentine, nous pouvons acquérir un appartement de 100m², quand en Colombie, à Medellin, il est possible d’acheter pour cette somme un appartement de 212 m² ».

De l’autre côté du globe, la concentration des populations dans les grandes villes asiatiques génère de fortes tensions sur l’immobilier. Ainsi en Thaïlande, s’il est possible d’obtenir 140 m² à Phuket avec 300 000 euros, on aura que 50 m² à Bangkok, dans la capitale.

Londres, capitale la plus chère au monde

Brexit ou pas Brexit, la capitale britannique reste la ville où les prix de l’immobilier crèvent le plafond. Ainsi, avec 300 000 €, il n’est possible d’acheter à Londres qu’un studio de 18 m². Paris arrive en seconde position avec 31 m² devant Tokyo avec 52 m².

Mais le phénomène des capitales qui concentrent les prix les plus élevés ne se vérifie pas partout. Ainsi, aux États-Unis, c’est n’est pas à Washington DC que les logements sont les plus chers, mais à New York, où il n’est possible d’acheter avec 300 000 euros qu’un 20 m², quand l’on peut avoir 28 m² à San Francisco, 45 m² à Miami et 60 m² à Washington DC. Pour en savoir plus sur les prix dans les plus grandes villes du monde, cliquez ici.

https://fr.scribd.com/document/391658808/Prix-Immobilier-Monde

© AdobeStock
Era France