Crédit immobilier : Vous avez jusqu’au 17 novembre pour bénéficier du prêt à taux 0%

Vous êtes primo-accédants et souhaitez décrocher un PTZ (prêt à taux zéro) pour financer votre acquisition ? Ne vous endormez pas sur vos lauriers. Finalisez vite votre dossier !

En fin d’année, les banques croulent fréquemment sous les demandes de prêts immobiliers. En effet, tous les dossiers incluant un prêt conventionné comme le prêt à taux zéro (PTZ) ou les dossiers liés à un dispositif défiscalisant comme la Loi Pinel doivent être impérativement édités avant le 31/12/2018 pour bénéficier des conditions avantageuses. Et comme chacun sait, les congés d’hiver qui entrainent une absence de personnel ralentissent fortement les délais de traitement.  « Si vous êtes primo-accédants et que vous souhaitez bénéficier des conditions avantageuses du prêt à taux zéro, ne perdez pas de temps », recommandent les spécialistes du courtier en crédit Credixia.

Les banques arrêtent de proposer le PTZ à la mi-novembre

Comme chaque année, les banques arrêtent de proposer le PTZ à la mi-novembre. Entre le délai d’acceptation de l’assurance, d’édition des offres de prêt, le délai de réflexion de 11 jours puis le déblocage des fonds chez le notaire, les banques anticipent et demandent que les dossiers comportant un PTZ soient présentés au plus tard le 17/11/2018. Le prêt à taux zéro est un prêt aidé par l’État qui permet d’acquérir un logement lorsque vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des 2 dernières années. L’obtention du PTZ est soumis à des conditions de revenus et son montant dépend de la zone géographique du lieu d’achat. Le prêt ne peut financer qu’une partie de l’achat, il doit être compléter par un ou plusieurs prêts et éventuellement un apport personnel. Le logement doit être neuf ou ancien avec des travaux.

Bonne nouvelle, les taux resteront bas jusqu’à la fin de l’année

Selon la Banque Centrale Européenne (BCE), les conditions d’emprunt seront favorables jusqu’à la fin de l’année. Les banques continuent de se financer à des taux très bas et le crédit immobilier reste le meilleur produit d’appel pour capter de nouveaux clients. Tous les indicateurs sont au vert pour maintenir des taux faibles. Toutefois, si l’inflation continue de progresser, et c’est bon signe, il est probable que les taux suivent la même courbe et pourraient être revus à la hausse courant de l’été.

Les propriétaires peuvent également profiter des taux bas en renégociant leur crédit sous certaines conditions. L’emprunteur doit être dans la première moitié du remboursement de son prêt, le montant emprunté restant dû doit être au minimum de 70.000 euros et l’écart entre le taux actuel du prêt en cours et celui du nouveau crédit doit être compris entre 0,7 et 1 point.

© mysweetimmo/adobestock
Era France