MonBuilding : l’application qui connecte les lieux à leurs occupants !

Les occupants des immeubles de bureau sont les moins bien lotis en termes d’information et de services. Lancée il y a deux ans, l’application MonBuilding améliore leur confort, via une meilleure circulation de l’information et le regroupement de l’ensemble des services disponibles. Démonstration…

Titulaire du CAPA (spécialité droit des affaires & fiscalité) & diplômée de l’ESSEC, Eliane Lugassy a décidé de rejoindre la banque d’affaires Rothschild&Co comme Analyste puis Associate. Pendant 3 ans, la jeune femme travaille sur des dossiers de fusions-acquisitions, dont la cession de l’immeuble Cœur Défense. Très prise par son travail, pour ne pas dire débordée, elle en avait assez de perdre son temps, dans son cadre professionnel, à gérer des problèmes dont elle aurait pu se passer. A titre d’exemple, lorsqu’elle avait oublié son badge d’entrée au bureau, il fallait passer par le PC sécurité, et avoir enfin accès à l’immeuble prenait alors un temps fou. Lorsqu’elle descendait au -1 suivre un cours de gym, c’est à un instant que, prête, habillée, en tenue de sport, elle apprenait que le professeur était absent ou que le cours avait changé … Tout ça avait le don de l’agacer prodigieusement.

Une information qui circule mal et des services éclatés

« Le confort sur le lieu de travail est important pour un collaborateur, explique Eliane Lugassy. Il est essentiel d’offrir des outils qui vont lui faciliter son quotidien : pour bon nombre d’entreprises, quand l’information circule, elles sont noyées dans les emails. Les services évoluent en silot, chaque prestataire de service ayant développé un outil de son côté. Je me suis donc demandé pourquoi il n’existait pas un endroit dans lequel on puisse retrouver toutes les informations concernant ce qui se passe dans l’entreprise et/ou l’immeuble et ses services. Le collaborateur devrait bénéficier du même niveau de service qu’un client dans un hôtel.»

C’est pour offrir une meilleure communication et un accès unique à tous les services offerts aux occupants ainsi qu’un outil de gestion et une meilleure connaissance de l’utilisation de l’immeuble aux gestionnaire des lieux qu’Eliane Lugassy s’est lancé un nouveau défi en 2016 et qu’elle a créé l’application MonBuilding.

Favoriser le bien-être au travail

La composition de l’application s’adaptee au besoin exprimé par le client qui peut être une foncière, un Asset manager, un Property ou encore un Facility manager. Elle permet d’améliorer l’expérience utilisateur mais elle est aussi un formidable outil de gestion de l’espace pour le gestionnaire des lieux. « Notre volonté est d’améliorer le confort des utilisateurs d’un immeuble via une meilleure circulation de l’information, la création d’une communauté et le regroupement au sein d’un même outil de l’ensemble des services disponibles, reprend Eliane Lugassy. Nous accompagnons nos clients – les acteurs de l’immobilier – dans cette mutation « servicielle » pour ainsi favoriser le bien-être au travail. »

Une App sur-mesure pour chaque immeuble

MonBuilding est une application clé en main, sur mesure, évolutive… L’application propose plusieurs modules : actualité de l’immeuble, remontée et suivi d’incidents, trombinoscope, Messenger interne, forum & petites annonces, réservation d’espaces & de biens communs, conciergerie, salle de sport, Market place avec paiement en ligne, badge dématérialisé, casier électronique… Chaque client « fait son marché » en fonction de ses besoins.

MonBuilding a déjà séduit Nexity, BNP Paribas Real Estate et Vinci Immobilier

MonBuilding gère déjà les applications d’une cinquantaine d’immeubles en Ile-de-France et en région. La startup a déjà séduit de grands Groupes, tels que Nexity ou BNP Paribas Real Estate. Elle met notamment en place une application pour son immeuble situé à Boulogne « CityLights ». L’enjeu était double : regrouper les 4 applications existantes sur un même outil pour permettre une plus grande visibilité des services offerts dans l’immeuble et favoriser la création d’animation et les échanges entre les 5000 occupants. L’application permettra également d’avoir une meilleure compréhension de l’usage des lieux et d’adapter les services offerts sur la base des données chiffrées fournies.

© mysweetimmo/adobestock
Era France