Vendez au meilleur prix avec le Off Market

Pour vendre leur bien immobilier, de plus en plus de propriétaires acceptent qu’il ne soit pas mis sur le marché mais proposé directement à une clientèle triée sur le volet. On appelle cela le « Off Market ». Depuis quelques années, cette technique de commercialisation tend à se développer. Explications…

Vous avez un logement à vendre ? Votre agent immobilier vous propose de ne pas passer par les canaux habituels et de ne pas faire de publicité ? Il vous propose le Off Market ? N’ayez crainte. Cela ne signifie pas que votre logement sera pénalisé ou, pire, qu’il se vendra plus difficilement. Bien au contraire. Le terme « Off Market » se traduit littéralement par « hors marché ». L’avantage de cette méthode ? Un bien off market se vend souvent plus vite et à un prix plus élevé que ce qu’il vaut. Et pour cause : comme il est présenté à une petite sélection d’acheteurs, en exclusivité, il est valorisé ; il ne subit ainsi ni négociation ni baisse de prix. Alors comment ça marche ?

Des transactions en toute discrétion

L’agence immobilière qui se charge de la vente d’un bien off market le propose directement à des clients qu’elle a sélectionnés parce qu’elle les connaît et qu’elle sait qu’ils recherchent ce type de biens. Si vous acceptez que votre logement se vende par ce biais, ne vous attendez donc pas à ce que votre agent immobilier diffuse une annonce sur les portails immobiliers comme SeLoger, LeBonCoin ou Logic-Immo. Ne vous attendez pas non plus à tomber sur un encart présentant votre logement dans des magazines spécialisés dans l’immobilier. C’est bien le but du jeu : que le bien n’apparaisse nulle part afin que la transaction se conclut en toute discrétion.

De plus en plus de vendeurs sont sensibles au Off Market

Le Off Market est une pratique très courante dans l’univers du luxe. Les propriétaires de biens de prestige ne souhaitant pas que la valeur de leur bien soit « jetée » en pâture au grand public ont opté depuis longtemps pour la discrétion de cette pratique qui soustrait ainsi leur fortune aux envieux, aux commérages, aux critiques …

Aujourd’hui, cette technique de commercialisation gagne petit à petit tous les segments du marché immobilier. Pour valoriser leur bien et obtenir la meilleure offre possible, de plus en plus de propriétaires acceptent qu’ils ne soient pas mis sur le marché. Si les résultats ne sont pas au rendez-vous, ils se rabattent ensuite sur les portails.

Idéal sur un marché tendu…

Le marché immobilier tendu (où la demande est supérieure à l’offre) à Paris et dans les grandes villes favorise également le développement de cette vente « sous le manteau ». Quand il y a beaucoup d’acheteurs sur le marché, inutile en effet d’engager des frais en publicité. L’agence n’a qu’à piocher dans son « fichier acquéreurs » et s’adresser à ses clients directement !

Les chasseurs immobiliers changent la règle du jeu

Mais si le Off Market gagne du terrain dans l’immobilier, c’est aussi grâce aux chasseurs. A l’image de ce qui fait aux Etats-Unis où plus d’une transaction sur deux est intermédiée par un agent de l’acheteur, les acquéreurs font aujourd’hui de plus en plus appel dans l’Hexagone à ces professionnels de l’immobilier qui défendent leurs intérêts et les aident à acheter dans les meilleures conditions possibles de rapport qualité/prix. Pour gagner du temps et de l’argent, ils leur confient la recherche de leur bien. Lorsque les agents immobiliers « rentrent » un bien qui correspond aux attentes des clients des chasseurs, ils leur proposent de le visiter en avant-première, bien avant de le mettre sur le marché. Voilà, pourquoi, de nombreux logements se vendent sans jamais passer par la case « petite annonce ».

Votre agence immobilière vous propose de vendre votre bien sans l’exposer le marché ? Faites-lui confiance. Elle sait certainement déjà à qui elle va le proposer. Elle a déjà des clients !

© Olivia Delage
Era France