Propriété privée

Gare aux crapauds : Saint-Malo ferme une route pour protéger ses batraciens !

Aux grands maux, les grands remèdes : pour protéger deux espèces d’amphibiens particulièrement menacées, Saint-Malo ferme temporairement un tronçon routier pour qu’elles puissent se reproduire en paix.

« À l’amour, tout miracle est possible ». On ajouterait volontiers à cette phrase de Voltaire : « même un crapaud qui arrête des voitures ». La ville de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) vient cette année encore d’en donner l’illustration, en fermant une portion de route à la circulation pendant trois mois. Objectif de cet arrêté municipal : permettre la reproduction, sans danger, de deux espèces de batraciens.

Une mare, haut lieu de reproduction

Cette portion de route du quartier de Rothéneuf, au Nord de la ville, se trouve en effet à proximité d’une mare bien particulière. Depuis plusieurs années, elle est devenue l’un lieux les plus en vogue pour la reproduction de crapauds et de tritons palmés. Comme le relate France 3 Bretagne, cela fait au moins deux ans que l’on observe une forte concentration de ces espèces autour du plan d’eau (jusqu’à 1 000 individus en 2017). La pointe de la Varde a d’ailleurs été classée comme site Natura 2000, en raison de l’importance de sa faune sauvage.

La portion de route concernée par la fermeture. Capture d’écran Google Maps

Des crapauds sous les roues

Pour éviter que de trop nombreux crapauds et autres tritons palmés ne terminent sous les roues des voitures, la ville reconduit pour la 3e année consécutive sa décision de fermer quelques centaines de mètres  de bitume à la circulation. En 2017, cet arrêté avait permis de constater une forte augmentation du nombre de pontes aux abords de la mare.

Les deux espèces d’amphibiens à qui profite cette fermeture sont en effet bien mal en point : elles figurent en bonne place sur deux listes rouges d’animaux menacés : celle de l’UICN, l’Union internationale pour la conservation de la nature, ainsi celle des Amphibiens de France.

La réouverture de la route est prévue pour le milieu du mois de mars.

© mysweetimmo/adobestock
Era France