Vieillir en couple : sécurité et lien social

Comment les séniors appréhendent-ils leur vie en couple mais aussi lorsqu’ils se retrouvent seuls ? L’analyse du sociologue Laurent Nowik pour Codegim Club.

Comment appréhender le vieillissement et l‘avenir, seul ou à deux ?

Le sociologue, Laurent Nowik distingue trois raisons prédominantes qui conduisent les couples à un déménagement en habitat intermédiaire.  La famille est un des critères de décisions. Il s’agit alors de se rapprocher d’un membre de sa famille, généralement de ses enfants.

Laurent Nowik parle de « mise à l’abri de compromis » car les couples anticipent leur départ. Les couples peuvent ainsi rechercher un habitat qui correspond à leurs besoins, au plus près de leurs aspirations afin de conserver au maximum leur mode de vie. Les couples font alors le choix délibéré d’un déménagement en résidence services seniors afin de préserver leur union.  Les incidents de la vie touchent tout autant les seniors seuls ou en couple. Pourtant chaque année, près de 2 millions de personnes âgées chutent et une chute sur deux a lieu dans leur domicile.

De nombreux couples déménagent de leur résidence après un accident ou lors de l’apparition de problèmes de santé. Bien qu’encore autonomes, ces couples sont fragilisés et souhaitent trouver un environnement sécurisant et adapté à leurs capacités fonctionnelles. Laurent Nowik parle de « protection de soi »3 pour définir cette logique d’action. Enfin, certains couples déménagent dans une résidence services seniors en quête de nouvelles relations sociales et de nouvelles activités.

Pour faire face à ces attentes, Cogedim Club conjugue appartements privés et espaces communs afin d’offrir un environnement sécurisant pour ses résidents. Les multiples activités proposées (gymnastique douce, tea time, sorties culturelles …) permettent aux couples de nouer de nouvelles amitiés tout en préservant leur indépendance.

ent Nowik, étude « La déprise à l’aune des habitats intermédiaires pour personnes âgées », 2016

[2]Livre Blanc du SNRA, 2018

© SweetRédaction
Propriété privée