Quand Manexi et la Fondation Abbé Pierre conjuguent transition écologique et justice sociale

Dans un souci écologique et social, l’entreprise Manexi et la Fondation Abbé Pierre ont signé une convention de mécénat de compétences en janvier 2019.

« Nous avons eu des revendications de nos collaborateurs, qui ont souhaité aider des associations », exolique Damien Racle, directeur général de Manexi, bureau d’études techniques spécialisé en immobilier et filiale du groupe d’expertise Prunay, « du coup ce partenariat c’est un bon compromis entre nos compétences et l’envie exprimée par nos collaborateurs ». Ainsi, en janvier 2019, Manexi et la Fondation Abbé Pierre ont signé ensemble une convention de mécénat de compétences pour permettre le repérage des situations de précarité énergétique et l’apport de preuves de lien de causalité entre l’état du logement et cette situation précaire.

Comment ça marche ?

L’idée pour Manexi est de soutenir l’Espace Solidarités Habitat (ESH), un service mis en place par la Fondation Abbé Pierre, pour aider et permettre un suivi aux parisiens et franciliens, dans leurs problèmes de mal-logement. « Si Manexi est plus connue pour ses expertises en matière d’efficacité énergétique et d’impact environnemental des bâtiments (…) il faut souligner l’importance que nous accordons depuis plus de 15 ans à l’épineux problème du saturnisme et de l’insalubrité » explique Damien Racle qui se dit très fier de ce partenariat.  Ainsi, quiconque fait appel à l’Espace Solidarités Habitat sera soutenu dans sa démarche, aidé dans la constitution du dossier à remettre au juge, avec des éléments très concrets autour du lien de causalité entre l’état du logement et la situation de précarité énergétique.

L’expertise dans chaque domaine

« On étudie quatre situations de précarité » explique le directeur général de Manexi, « notre objectif est d’aider à traiter le dossier sous l’angle recherche et compréhension de la situation de précarité » ajoute-t-il. À partir de quelques situations, Manexi qualifiera l’état de la source de chaleur, l’état du bâti et son étanchéité ainsi que le dispositif de ventilation et d’aération. Une inspection thermographique et la pose de sondes de température pourront être également envisagées afin de remettre pour chaque situation une étude technique et énergétique. Par exemple, il sera possible d’obtenir la diminution, voire l’annulation d’une dette due à des charges de chauffage trop excessives, dans un logement mal-isolé. C’est toute l’expertise de Manexi, qui s’ajoute à celle de la Fondation Abbé Pierre, fortes de leurs connaissances du terrain. 

Deux acteurs parfaitement complémentaires

« Sur cette thématique de précarité, on était vraiment en phase sur l’approche, avec la Fondation Abbé Pierre, nous étions d’accord sur l’action à mener, c’était une évidence pour nous » indique le directeur général de Manexi concernant ce partenariat signé en janvier. De l’autre côté, Éric Constantin, directeur de la Fondation Abbé Pierre Île-de-France, se félicite de ce partenariat : « D’une part pour nous aider à mieux définir les liens de causalité entre l’état du logement et la situation de précarité énergétique et d’autre part pour démontrer l’influence des désordres sur la température intérieure et les conséquences pour l’état du logement ». Il faut dire que Manexi accompagne les entreprises et les collectivités dans leur performance énergétique, environnementale et le respect de la réglementation depuis 1993. Un soutien important pour la Fondation Abbé Pierre qui lutte depuis 26 ans contre la précarité et le mal-logement. 

© Andreane Meslard
Propriété privée