Peut-on changer d’avis après avoir acheté en VEFA ?

Marie Ozanam, assistante de promotion pour Gambetta Nantes, nous explique dans quels cas on peut changer d’avis après avoir acheté en Vefa.

« Comment faire marche arrière ? » C’est parfois la question que se posent les acquéreurs une fois les premiers contrats signés. S’il s’engage après signature à acquérir le bien convoité, l’acheteur dispose, même dans le cadre d’un achat en Vefa, de certaines portes de sortie : « Par exemple, si le vendeur fait évoluer ses conditions particulières vous avez le droit de vous désister. Ces conditions particulières portent sur le prix, la composition du bien ou si les délais se rallongent. On peut aussi s’appuyer sur les conditions suspensives », indique Marie Ozanam, assistante de promotion pour le groupe Gambetta. Inutile donc de paniquer même s’il est toujours préférable d’être sûr de soi au moment de passer devant le notaire.

https://youtu.be/gqfu5g0lDRE

© Ludovic Clerima