« Nous mettons en place la vision 20-20 dans nos agences immobilières », Cyril Maurel, ERA France

Rencontre sur le vif avec Cyril Maurel, chef des opérations chez ERA France. Il répond aux questions d’Ariane Artinian lors du dernier Franchise Expo Paris.

Vous venez de lancer le plan 20.20 chez ERA, de quoi s’agit-il ?

C’est la vision 2020, qui s’appelle le plan 20.20 en interne. Cela veut dire que d’ici 2020, on va lancer un programme qui va comporter quatre visions :

  • La première c’est d’augmenter le chiffre d’affaires de nos agences de 20%.
  • La deuxième c’est d’augmenter le chiffre d’affaires de nos négociateurs de 20%.
  • La troisième c’est d’augmenter le nombre d’agences de 20% pour arriver à la fin 2020 à 420 agences.
  • La quatrième c’est d’augmenter la notoriété de nos agences de 20%.
Et comment est-ce qu’on arrive à réaliser ce programme concrètement ?

Pour mettre en place et arriver à ces objectifs, nous avons mis en place pas moins de 45 nouveaux outils sur un plan d’action. Nous venons d’en lancer trois il y a quelques jours lors de notre convention :

  • Le premier outil c’est le bilan de commercialisation. Il va aider les collaborateurs négociateurs à augmenter leur chiffre d’affaires de 20%.  C’est un bilan, destiné aux vendeurs, qui va faciliter le suivi et prouver au client vendeur le travail qui a été fait par l’agence. Aujourd’hui le client attend ce suivi. Le bilan fait une vingtaine de pages et comprend les quatre attentes du client c’est à dire le bilan de la communication, le bilan des contacts, le bilan du marché et le bilan des visites.

 

  • Le deuxième outil qu’on va mettre en place c’est l’estimation en ligne. Il faut capter le vendeur dès la source, la genèse de son projet. Aujourd’hui il commence à regarder un peu en ligne avec Meilleuragent, Seloger ou encore PAP, qui proposent ce type de service. Nous nous devions de le proposer également. Ainsi, nous avons lancé un système d’estimation en ligne dans lequel les informations sont réinjectées directement dans le coeur de l’agence pour que l’on puisse ensuite le retravailler en phoning, en mailing ou en prospection physique. C’est un outil que nous avons développé en interne, en association avec un partenaire, mais c’est dans notre intranet qu’il est piloté.

 

  • Le troisième outil c’est la formation en ligne. Aujourd’hui nous avons des contraintes en terme d’heures de formation pour avoir la carte professionnelle dans le métier. Ainsi, nous nous sommes dotés d’un outil où à n’importe quel moment un collaborateur ou manager peut aller commencer à se former : j’ai quinze minutes je fais un début de formation, puis le soir j’ai vingt minutes je continue. A l’issue de quoi je cumule des heures et des heures de formation qui sont qualifiées et comptent pour le renouvellement et l’obtention de ma carte professionnelle. Nous avons lancé ce tout nouvel outil pour faciliter la formation à n’importe quel moment du jour et de la nuit, avec des coûts très réduits puisqu’on est sur de la formation à distance.
Pour tout cela, on se retrouve donc à la fin de l’année  ?

Initialement cette vision est un rêve de François Gagnon, elle sera une réalité à la fin 2020. Les trois outils dont je viens de parler seront mis en application dans toutes nos agences immobilière dès le début du mois d’avril.

© mysweetimmo©LiCausi