« Il y aura toujours de la place pour une bonne agence immobilière ! » François Gagnon, ERA Immobilier

Rencontre sur le vif avec François Gagnon, président du groupe ERA Immobilier pour la France et l’Europe. Il est au micro d’Ariane Artinian lors du dernier Franchise Expo Paris.

Comment se passe ce salon de la franchise ?

Ça se passe très bien ! 600 exposants de toutes marques confondues, 36 000 visiteurs attendus… Certes, ils ne viendront pas tous chez ERA, notre stand ne peut de toute façon accueillir que 30 000 personnes… Plus sérieusement, nous échangeons non seulement avec des gens qui sont déjà intéressés à l’idée de rejoindre un groupe immobilier, mais aussi avec des visiteurs qui découvrent ce milieu et qui se disent qu’il peut potentiellement les intéresser.

Mais est-ce vraiment le moment de se lancer dans l’immobilier ? Alors que le marché semble avoir atteint un record historique, ne va-t-il pas ralentir ?

C’est au contraire le meilleur moment ! Il peut se passer deux choses. Soit le marché progresse encore, auquel cas cela signifie toujours plus d’opportunités à saisir. Soit il entame une petite courbe descendante de court terme, comme on en connaît régulièrement, et c’est alors à ce moment là que les clients, vendeurs comme acquéreurs, ont encore plus besoin des agences immobilières : ils s’interrogent, ils doutent, ils ont besoin de beaucoup d’informations et de détails… Et c’est là que nous entrons en scène pour les aider !

Les prix risquent tout de même de baisser, et dans ce cas les commissions deviennent moins juteuses…

Est-ce vraiment dramatique pour les agences ? Non. Nous sommes partenaires des vendeurs ! Les prix de vente diminuent ? Nous devons accepter que nos commissions fassent de même, c’est notre boulot…

Admettons que je sois d’accord avec vous, que je me lance dans l’immobilier… Pourquoi choisirai-je ERA ?

Parce que vous êtes quelqu’un d’intelligent ! Vous faites des recherches, vous vous renseignez… Sérieusement, ce qui nous distingue, ce sont les outils, les méthodes, l’antériorité et l’expérience du réseau. Nous apportons une connaissance de marque extrêmement importante et reconnue aujourd’hui. Nous mettons en place des heures et des heures de formation à destination aussi bien des agents immobiliers que de leurs collaborateurs. Nous développons des outils marketing sur lesquels nous innovons sans arrêt pour permettre aux agences d’être encore plus pertinentes, encore plus proches des besoins de leurs clients. Grâce à notre réseau mondial, nous avons la possibilité d’anticiper ce que seront les besoins futurs des agences immobilières. Ce qui se passe en France aujourd’hui s’est déjà produit dans d’autres pays dans du monde. Nous savons quels ont été les besoins, les manques, les lacunes et les solutions. Nous pouvons donc les adapter et les importer dans le pays ! 

Je suis à deux doigts de signer… mais combien ça coûte d’entrer chez ERA ?

C’est une bonne question… qu’il convient de traiter individuellement. Ça ne sert à rien que je vous donne un prix comme ça : tout dépend de votre futur emplacement, de votre projet, de ce que vous voulez faire… Nos droits d’entrée sont proches de ce que pratique la profession. Mais nous avons des agences de toutes les tailles : cela va de celle, modeste, qui compte deux collaborateurs, à notre agence de Singapour qui compte… 7 000 employés, répartis sur cinq étages d’un immeuble ! Tout dépend de ce que vous voulez faire… Nous sommes capables de vous accompagner quelle que soit votre taille.

Que vous êtes-vous fixé comme objectif ?

Nous nous sommes crées un objectif que nous avons appelé la « vision 20-20 ». Tout cela vient de l’anglais : c’est le nom que donne un opticien à un patient qui a une vision parfaite. Concrètement, cela se traduit par des chiffres que nous voulons atteindre à la fin de l’année 2020.

  • Augmenter de 20 % le nombre d’agences dans notre réseau. Nous souhaiterions en avoir plus de 400.
  • Augmenter le chiffre d’affaires des agences de 20 %. Cela passe par une amélioration du recrutement, des formations, du coaching…
  • 20 % d’augmentation de notre notoriété. Nous avons lancé une grande campagne de publicité, dans laquelle vous verrez Jean-Marc Généreux, l’un des juges de « Danse avec les stars » !
  • Augmenter le chiffre d’affaires de chaque négociateur de 20 %.

Les prix semblent cesser d’augmenter, les taux d’intérêt sont toujours très bas, et 40 % des parts de marché sont toujours détenues par les particuliers…. Il y a vraiment de quoi faire !

© Ariane Artinian