Impôt sur le revenu 2019 : déclarer et défiscaliser

Crédit d’impôt pour la modernisation du recouvrement (CIMR), année blanche, calendrier de déclaration… Mélanie KABLA, Directrice du Développement chez ECOFIP, leader en solution de défiscalisation en Girardin Industrielle, fait le point sur l’impôt sur le revenu 2019 et les démarches à suivre.

Depuis janvier 2019, les contribuables ont pu constater l’instauration du prélèvement à la source sur leur fiche de paie. Ce nouveau dispositif ne dispense pas pour autant d’effectuer une déclaration d’impôts cette année. Elle doit d’ailleurs être faite avec d’autant plus de vigilance, en raison de “l’année blanche”. Mais aussi parce qu’elle va permettre d’actualiser le taux de prélèvement à l’automne prochain. Pour éviter une double imposition, l’impôt dû au titre des revenus 2018 sera effacé au moyen d’un crédit d’impôt exceptionnel : le crédit d’impôt pour la modernisation du recouvrement (CIMR).

Comment intervient le CIMR ?

Il s’impute sur l’impôt calculé relatif aux revenus courants de 2018. Rentrent en compte les salaires, retraites, revenus de remplacement, revenus des indépendants et  revenus fonciers récurrents. Automatiquement calculé par l’administration fiscale sur la base de la déclaration 2019 des revenus 2018, il intègre les crédits et réductions d’impôt. Son montant sera égal à celui de l’impôt théoriquement dû au titre des revenus 2018. Exclus du champ de la réforme du prélèvement à la source, les revenus exceptionnels de 2018  (plus-values mobilières et immobilières, intérêts, dividendes, gains sur les stock-options ou actions gratuites) seront soumis à l’impôt et imposés en 2019 au taux moyen.

Crédits et réductions d’impôt

Le 15 janvier dernier, un acompte de 60 % a été versé aux bénéficiaires de certains crédits et/ou réductions d’impôt sur la base de la situation fiscale de l’année 2017.. Aucune démarche particulière n’a été nécessaire pour en bénéficier. Cependant,, les réductions  d’impôts 2018 procurés par la Girardin Industrielle n’entrent pas dans le même dispositif. Ils seront intégralement remboursés au moment du solde de l’impôt, au plus tard à la fin de l’été 2019 – à hauteur maximum du CIMR.

Quand faut-il déclarer ?

La déclaration en ligne est généralisée à tous les contribuables disposant d’un accès internet et ce quel que soit leur revenu fiscal de référence (RFR). Il est d’ailleurs possible de déclarer depuis le mercredi 10 avril sur www.impots.gouv.fr. Une démarche encadrée qui doit être effectuée, selon la situation géographique du contribuable, jusqu’au 21 mai ou 4 juin. En effet, les dates limites de déclaration varient en fonction du département de résidence : mardi 21 mai pour les départements 01 au 19 et non-résidents, mardi 28 mai pour les départements 20 au 49 et mardi 4 juin pour les départements 50 au 974/976. Pour les contribuables qui ne seraient pas en mesure de le faire, une déclaration papier doit être envoyée au centre des impôts avant le jeudi 16 mai 2019, cachet de la Poste faisant foi.

Réduire ses impôts

L’impôt sur le revenu pèse sur les ressources du ménage ? Il est toujours temps de penser à défiscaliser. Emploi à domicile, garde d’enfants, investissement dans l’immobilier locatif…Plusieurs dispositifs d’allégements fiscaux existent et ouvrent droit à des crédits et réductions d’impôt. Moins connue mais très efficace, il y a aussi la loi Girardin Industrielle. Ce dispositif de défiscalisation permet de soutenir le financement des projets des entreprises ultra-marines qui, en raison de leur emplacement géographique et de ses contraintes, ont des besoins de développement.De plus, la Girardin Industrielle permet l’effacement de l’impôt sur le revenu des contribuables métropolitains qui investissent en outre-mer en finançant du matériel industriel neuf pour permettre le développement des DOM-COM. Le bénéfice attendu de la réduction d’impôts s’effectuera sous forme de  remboursement et s’obtient en totalité et en une seule fois, dès l’année suivant l’investissement. Souple, sans notion d’engagement d’une année sur l’autre, la Girardin Industrielle est une opération de type « one-shot » pour le souscripteur, là où d’autres produits s’inscrivent sur le long terme avec obligations de sortie. Enfin, le dispositif est accessible à tous les Français soumis à l’impôt sur le revenu et qui veulent réduire leur imposition, imposés à partir de 4000 euros/an.

© SweetRédaction