ERA Immobilier condamne et sanctionne la discrimination raciale

Pointée du doigt par SOS racisme pour complaisance envers des propriétaires souhaitant sélectionner leur locataire selon leur origine ethnique, le réseau ERA s’engage auprès des acteurs de la lutte contre la discrimination.

Une étude récente de SOS Racisme révèle que de nombreux propriétaires refusent de louer leur logement à des personnes en fonction de leur origine ethnique. D’après cette même enquête, 10 agences ERA Immobilier auraient été interrogées et certaines auraient accepté de répondre aux desiderata des propriétaires adoptant ce comportement.

Cela ne doit pas salir l’image du réseau qui compte presque 400 agences en France, en faisant de ces pratiques une généralité.  Le panel sur lequel se base l’étude n’est pas représentatif du réseau ERA Immobilier qui condamne formellement ces pratiques, bien loin des valeurs portées par le réseau.

Pointer du doigt un comportement déviant ne suffit pas, il faut agir. Pour prendre des sanctions, le réseau ERA doit connaître les agences visées afin d’entreprendre au plus vite les actions appropriées.

ERA Immobilier impose, tout au long de l’année, des formations sur la déontologie et l’éthique professionnelle auprès de ses franchisés et rappelle ouvertement qu’aucune discrimination ne peut être tolérée.

Chaque candidat à la franchise ERA Immobilier se voit remettre le DIP (Document d’Information Précontractuel) qui rappelle ces fondamentaux.

« Il faut savoir que ces principes de déontologie et les sanctions encourues sont portés à la connaissance des franchisés et accessibles à tous. ERA Immobilier s’engage auprès des acteurs de la lutte contre la discrimination, notamment SOS Racisme, à combattre ces déviances pour accompagner les propriétaires et locataires » conclut François Gagnon, Président ERA France et ERA Europe.

 

 

© SweetRédaction