Marc Laufer : Le patron de médias raconte sa nouvelle vie à Lisbonne

Le propriétaire du salon parisien de l’Immobilier et du Tourisme au Portugal, Marc Laufer a mis de côté sa vie de patron de médias pour aller s’installer à Lisbonne. Il raconte tout au micro d’Ariane Artinian.

« J’adore cette ville », c’est ainsi que Marc Laufer parle de son nouveau foyer, la capitale du Portugal, Lisbonne où il a emménagé il y a quelques années. Si depuis près d’un an l’homme d’affaires a racheté le Salon de l’Immobilier et du Tourisme au Portugal, qui se déroule chaque année à Paris, auparavant Marc Laufer était un homme de médias. Il a notamment été le co-fondateur et patron du groupe Altice Médias, devenu SFR News, aux côtés de Patrick Drahi. Peu à peu Marc Laufer s’est éloigné du monde des médias français et a quitté son poste au sein de SFR Médias en 2016. Après cette date, une nouvelle vie commence, le directeur du salon le dit lui-même « les médias c’est derrière, aujourd’hui je regarde devant ».

C’est Lisbonne que Marc Laufer a choisi pour vivre, « une ville extraordinaire » comme il la décrit.

De nouveaux horizons

Plusieurs raisons l’ont poussé à partir vivre dans la capitale portugaise : « fin de carrière professionnelle, problématiques familiales et puis une envie de changer d’air et comme je n’ai pas trop confiance dans nos politiques ou dans nos concitoyens, j’avais envie de bouger ». Ainsi Marc Laufer est parti s’installer à Lisbonne. « Il fait beau, les gens sont sympas, la qualité de vie est là et j’adore Lisbonne, je le confesse » résume-t-il, « j’aimerai toujours Paris, mais Lisbonne est une ville extraordinaire ». Aujourd’hui, il détient encore 49% du journal L’Etudiant, mais ce n’est plus ce qui occupe ses journées.

L’immobilier, c’est facile à comprendre !

Quand il est arrivé au Portugal, on lui a suggéré de s’intéresser à l’immobilier, « parce que c’est prudent et facile à comprendre ». L’homme d’affaires s’est donc lancé, après avoir cherché ce qui lui correspondait le mieux, c’est à dire « des lieux qui peuvent être utilisés pour de la restauration, de l’hôtellerie, du divertissement et tout cela donne une vraie âme à la recherche immobilière ». Marc Laufer explique notamment qu’il est en plein rachat du Ritz Club.

Un salon de l’Immobilier et du Tourisme

En ce qui concerne l’acquisition du Salon parisien de l’Immobilier et du Tourisme au Portugal, Marc Laufer parle de pur hasard. « L’intermédiaire m’a appelé pour me demander le numéro de téléphone d’un ami qui pouvait être intéressé et là j’ai dit ce salon il est pour moi ! » raconte-t’il. Ainsi la transaction s’opère rapidement avec la Chambre de Commerce Franco-Portugaise. A présent,« l’idée est de le développer, de continuer de faire connaître le pays et sa capitale aux français et si possible à l’international ».

© Andreane Meslard